Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 28 janvier |
Sainte Angèle Merici
home iconActualités
line break icon

Irak : l’effrayante percée de l’Etat Islamique

Sylvain Dorient - Publié le 13/06/14

L’offensive éclair des djihadistes de « l’État Islamique en Irak et au Levant » (EIIL ou Daash) a surpris le monde entier. Ce nouveau groupe djihadiste s’est révélé plus agressif et efficace que ses concurrents.

C’est un groupuscule d’islamistes vieux d’à peine un an qui remet en cause l’équilibre des forces dans tout le Moyen-Orient. En moins d’une semaine, il s’est emparé de Mossoul, la deuxième ville d’Irak et de toute la province de Ninive. Ses conquêtes éclairs ajoutées aux zones que le groupe contrôle en Syrie justifient presque le titre qu’il ambitionne, à savoir un califat transnational, à cheval sur l’Irak et la Syrie. Il règne sur une région riche en pétrole et a de toute évidence des soutiens importants, qui lui ont permis d’être bien armé et entraîné.

Ce mouvement prend tous les observateurs de vitesse. Les médias reprennent généralement l’évaluation de Charles Lister, chercheur au Brookings Doha Centre, selon laquelle l'EIIL compterait de 5000 à 6000 combattants en Irak et de 6000 à 7000 combattants en Syrie. Or les évènements récents remettent ces chiffres en cause : on voit mal comment une armée d’à peine plus de 10 000 hommes pourrait envahir toute une région de l’Irak, sans pour autant relâcher son étreinte sur la Syrie… Un confrère journaliste syrien d’ Aleteia (langue arabe) nous confiait que l’Armée syrienne libre, important groupe d’opposition à Bachar Al-Assad, vient de faire parvenir un SOS, car elle est attaquée par l’EIIL dans son fief de Deir el-Zor, une ville stratégique à l’Est de la Syrie.

L’EIIL est né d’une branche d’Al Quaïda en Irak, mais a progressivement pris son indépendance, notamment en refusant d’obéir au chef d’Al Quaïda, Ayman Al Zawahiri, qui souhaitait que l’EIIL se concentre sur l’Irak pendant que le front Al-Nosra, une autre branche d’Al Quaïda se concentrerait sur la Syrie. L’EIIL a au contraire tenté d’absorber Al Nosra, ce que certains militants ont accepté (1), mais que d’autre ont refusé, au point de déclencher une guerre entre les deux organisations djihadistes en janvier 2014.L’EIIL constitue une internationale djihadiste redoutée sur le terrain, même par ses alliés. Ainsi les rebelles syriens qui avaient accueilli avec reconnaissance ses militants, ont rapidement déchanté devant leur violence et leur volonté d’hégémonie.

Qui arrêtera l’EIIL ?
La rapidité des victoires emportées en Irak peut faire craindre que l’EIIL, qui en Syrie ne réussit pas à renverser le régime de Bachar Al-Assad, parvienne à mettre à genoux le gouvernement irakien de Nouri Al Maliki. A Mossoul, on a vu les forces de sécurité irakienne jeter armes et véhicules et fuir le combat devant un ennemi très certainement inférieur en nombre. Ce gouvernement a sans doute commis une maladresse en s’en prenant aux arabes sunnites, qui viennent à présent grossir les rangs des djihadistes. Il paie aussi l’une des plus grandes erreurs des américains en Irak, à savoir la décapitation de l’armée sunnite irakienne, dont les cadres ont naturellement rejoint la rébellion. Enfin l’EIIL bénéficie du soutien de la population sunnite, et le fait que ses conquêtes en Irak aient débuté dans des zones à majorité sunnite n’est pas anodin.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
jeunesse et covid
Jeanne Larghero
Face au coronavirus, jouer la sécurité ou tenter le risque ?
2
clocher-peigne
Caroline Becker
Vous aussi, vous avez un clocher-peigne près de chez vous ?
3
Tzachi Lang, Israel Antiquities Authority
John Burger
Une pierre portant l'inscription "Christ, né de de Marie" retrouv...
4
PRIEST,ROMAN,COLLAR
Agnès Pinard Legry
Comment savoir si un prêtre… est vraiment prêtre ?
5
Domitille Farret d'Astiès
Faustine et Bérénice partent à pied vers Jérusalem sans un sou en...
6
WEB2-Rene-Regalado-diocese-of-malaybalay.jpg
Agnès Pinard Legry
Philippines : le père René Regalado abattu de plusieurs balles da...
7
étudiante
Marzena Devoud
Le kit de survie spirituelle des étudiants confinés
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement