Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 21 octobre |
Sainte Céline
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

États-Unis : les immigrés hispaniques, un gros défi pour l’Eglise

© Cliff

Mathilde Dehestru - Publié le 05/06/14

Selon une étude américaine, l'arrivée massive de ces populations majoritairement catholiques est en train de modifier le paysage religieux du pays. L' Eglise peine à répondre à leurs besoins

05/06/2014

L’immigration hispanique aux  États-Unis ne cesse de s’amplifier. En 2011, les hispaniques représentaient 16,7% de la population totale américaine et près de 26% des naissances. Ils constituent aujourd’hui la première minorité ethnique au sein du considérable melting pot américain, dépassant les afro-américains (12,6% de la population totale). En quittant leur pays natal, les hispaniques apportent à la société américaine leur culture, leurs coutumes mais aussi, leur religion.

L’arrivée massive des immigrants hispaniques aux États-Unis est en train d’y modifier considérablement le paysage religieux. Car si 68% des hispaniques sont catholiques, ceux-ci n’ont pas seulement fait augmenter le taux de fidèles catholiques aux États-Unis, ils ont également fait souffler un vent nouveau sur le catholicisme et ses pratiques de l’autre côté de l’Atlantique.

Comme le rapporte le New York Times, une étude conduite par le Pew Hispanic Center et le Pew Forum on Religion and Public Life a montré que deux tiers des hispaniques installés aux États-Unis n’ont pas abandonné leurs pratiques natales de prières et de célébrations. Préférant appartenir à des « congrégations ethniques », où la majorité des fidèles sont d’origine hispanique, les latinos pratiquent leur foi d’une façon très sensible, où les images et la vénération des saints tiennent une grande place. Leur pratique et leur grande dévotion chamboule le paysage catholique dans le pays.

Les hispaniques représente aujourd’hui un défi considérable pour l’Église aux États-Unis. Si elle peine encore à s’adapter à ce vent nouveau, elle avance peu à peu : selon la US Conference of Catholic Bishops, le pourcentage de catholiques hispaniques (35%) dépasse nettement les capacités offertes par le nombre actuel de prêtres d’origine latino (6%) – mais celui des séminaristes hispaniques (16%) fera beaucoup mieux que d’inverser ce rapport actuellement défavorable dans les prochaines années. Le Committee on Catholic Education a annoncé prendre des mesures pour permettre une meilleure intégration des latinos dans les établissements scolaires catholiques, afin d’adapter l’Église aux nouveaux besoins.

La composition changeante du catholicisme américain, au-delà des pratiques, pose également un autre défi . Les infrastructures et la hiérarchie de l’Église, concentrées dans le Nord-Est du pays et le Midwest, ne permettent plus de répondre aux nécessités des nouveaux fidèles, vivant pour la grande majorité dans le Sud-Ouest et l’Ouest des États-Unis. C’est donc à un challenge également géographique qu’est confrontée l’Église catholique américaine aujourd’hui.

L’immigration hispanique est, plus que jamais, au cœur des préoccupations du pays. Elle a été notamment un des importants débats de la dernière élection présidentielle. Car le nombre croissant des Latino-Américains sur le sol des États-Unis affecte non seulement le paysage religieux, mais également la politique du pays – les Hispaniques votant à 63% pour des candidats du Parti démocrate (comme traditionnellement la majorité des catholiques américains).  

Cependant, si l’Église catholique américaine prend de plus en plus une couleur latino, le catholicisme est en perte de vitesse chez les Hispaniques. C’est le reflet des mutations religieuses en Amérique Latine, où les églises évangéliques prennent de plus en plus d’ampleur et gagnent de nombreux adhérents au détriment de l’Eglise catholique.

Tags:
États-Unis
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
4
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
5
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
6
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
7
The death of St Clare of Assisi
Marzena Devoud
La prière de sainte Claire d’Assise pour apaiser l’angoisse de la...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement