Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Smartphone : le top 4 des applications pour arrêter de fumer

DR / Wikimedia
cigarette smoker
Partager

Et si votre smartphone vous aidait à arrêter de fumer ?

" Que chaque journée soit une journée mondiale sans tabac " : face au bilan de plus en plus catastrophique des conséquences du tabac en France, le slogan percutant de la campagne de l’Organisation Mondiale de la Santé pour la journée mondiale sans tabac du 31 mai avait pour but d’éveiller les consciences et de marquer des résolutions sur le long terme.

L’appel aux fumeurs à oublier les briquets et le précieux paquet de cigarettes chez eux le  31 mai dernier avait ainsi pour dessein ultime non pas d’encourager les fumeurs à faire un « break » d’une journée,  mais de prévenir les générations actuelles et futures des conséquences dévastatrices de la consommation de tabac sur le long terme.

Alors que la France compte près de 16 millions de fumeurs, les adolescents et jeunes adultes sont particulièrement touchés : entre 18 et 34 ans, près d’une personne sur deux est dépendante au tabac, et le tabagisme concerne déjà un jeune de 15 à 19 ans sur trois. Le 27 mai dernier, l’OMS a appelé tous les pays à augmenter les taxes sur le tabac afin de sauver des millions de vies, rappelant que le tabac tue 10 personnes par minutes dans le monde.

Les consciences s’éveillent peu à peu : s’il est difficile d’établir un diagnostic concret, on estime que chaque année en France, entre 400 000 et 500 000 fumeurs s’arrêtent pour au moins un an (tabac-info-service.fr). Mais l’arrêt définitif de la cigarette reste difficile : malgré la déferlante des cigarettes électroniques, les fumeurs doivent souvent passer par plusieurs essais avant de parvenir à s’arrêter de fumer. Plus de la moitié des fumeurs réguliers (58%) déclarent avoir envie d’en finir avec le tabac.

S’arrêter de fumer est un véritable parcours du combattant. Acupuncture, homéopathie, sophrologie, médecine douce… Les solutions pour en finir avec la dépendance sont multiples, mais leur efficacité est dans la plupart des cas encore à valider. Les dernières tendances pour arrêter sont la cigarette électronique (dont l’utilisation reste toutefois controversée) et et les applications sur smartphone. Ces dernières présentent des avantages non négligeables : totalement adaptées, accessibles et simples, ces applications pour arrêter de fumer seraient-elles la solution tant attendue? Voici un petit top, parmi de nombreuses appli proposées ici ou , qui pourrait vous guider à y voir (et respirer) plus clair. 

1- Stop-tabac 
Développée par des experts de l’université de Genève, cette application propose un suivi personnalisé et des conseils adaptés au degré de dépendance du fumeur. Vous définissez votre profil, puis vous recevez des messages de suivi et de soutien, comme un coach privé. Vous pourrez, avec cette application, partager vos victoires et vos échecs sur les réseaux sociaux : un bon moyen de se motiver, surtout lorsque nos 500 « amis » sur Facebook suivent notre aventure.

2- Quit Now
Cette application sociale, qui permet de discuter avec les autres « lâcheurs » – surnom que donne l’application aux ex-fumeurs courageux -, vous permet de faire un point sur votre situation à tout moment : temps depuis la dernière cigarette, argent économisé, nombre de cigarettes non fumées… (Application gratuite).

3- Kwit
Arrêter de fumer en jouant ? C’est désormais possible avec cette application (1,79 €). Pour réduire sa consommation de tabac, il faut franchir les étapes de cette application, jusqu’à devenir le Kwitter Ultime. A chaque étape, vous serez informé de ce que votre corps a bénéficié depuis que vous avez dit non au tabac.

4- Get Rich or Die Smoking
Dans la même lignée que l’appli Kwit, Get Rich or Die Smoking propose d’arrêter de fumer en jouant. Relever des défis et des challenges, tout en ayant noté un certain nombre de cadeaux que vous souhaitez vous offrir avec l’argent économisé depuis que vous avez arrêté de fumer. En franchissant les étapes du jeu, vous atteignez également une certaine somme correspondant au prix des cadeaux.

Et si ces applications pouvaient résoudre ce fléau qui représente la première cause de mortalité évitable en France ? L’OMS ne cesse de tirer la sonnette d’alarme sur les dangers irrévocables du tabac et continue à mener des campagnes de sensibilisation. La cigarette est considérée comme responsable de 90% des cancers du poumon et de 73 000 décès prématurés par an.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]