Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Afghanistan : un prêtre jésuite enlevé

jceworld
source : http://jceworld.blogspot.fr/2014/06/jesuit-priest-abducted-in-afghanistan.html
Partager

Le Père Prem Kumar, de nationalité indienne, est responsable du Service jésuite pour les réfugiés (JRS). « Nous sommes profondément choqués ! », déclare le directeur international du JRS.

Le Père Prem Kumar, un prêtre jésuite de nationalité indienne, et responsable du Service jésuite pour les réfugiés (JRS), a été enlevé le 2 juin dans l’ouest de l’Afghanistan par des hommes armés alors qu’il se rendait à une école de Zinda Jal (province de Herat) qui accueille des réfugiés. Le Père Kumar appartient à la province jésuite de Madurai, dans le Tamil Nadu. Il était en mission depuis quatre ans en Afghanistan pour le JRS auquel il appartient depuis plus de dix ans.
 
« Nous sommes profondément choqués par l’enlèvement de Prem. Nous sommes en contact avec toutes les autorités pertinentes et faisons tout ce qui est possible pour assurer son retour rapide et en sécurité. Entre-temps, nos prières sont avec Prem ainsi qu’avec sa famille et ses amis en ce moment difficile » a réagi Peter Balleis, le Directeur international du Service jésuite des réfugiés (JRS).  Le Père Giuseppe Moretti, Supérieur de la Missio sui iuris d’Afghanistan, lui fait écho en demandant « prière et silence »  face à ce « triste événement » qui, espère-t-il, « pourra se résoudre bientôt de manière positive ».
 
Agé de quarante-sept ans, Prem Kumar avait accompagné des enseignants qui  visitaient une école soutenue par le JRS pour les réfugiés rentrés au village de Sohadat, à 25 km de la ville de Herat. Il a été kidnappé à l’école alors qu’il était sur le point de rentrer à Herat, précise le JRS.
 
 Le JRS œuvre en Afghanistan depuis 2008, accompagnant les réfugiés retournés chez eux de leur exil en Iran et au Pakistan et fournissant des services éducatifs et des soins médicaux à Bamiyan, Kaboul et Herat. En 2013, plus de 6.000 personnes défavorisées, appartenant à des communautés défavorisées, ont bénéficié de ces services. 

Pour faciliter le retour « rapide et sûr » de Prem Kumar, le Service Jésuite des Réfugiés ne fera pas, pour le moment, d’autres déclarations sur la situation et demande aux médias « la plus grande réserve afin que les organes institutionnels puissent faire leur travail et sauver le Père Alexis Prem Kumar ». Selon le Père Giuseppe Moretti, cet enlèvement pourrait avoir été commis par des membres de factions talibanes ou des criminels de droit commun, comme tant d’autres enlèvements commis dans le pays par le passé.  Le Gouverneur d’Hérat a lancé les recherches et demandé lui aussi la plus grande réserve.

Le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) est une organisation internationale catholique dont la mission est d’accompagner, de servir et de défendre les droits des personnes déplacées de force. Avec son siège à Rome et ses équipes travaillant dans plus de 50 pays dans le  monde, le JRS fournit notamment des services éducatifs, médicaux, sociaux à approximativement 950.000 personnes, réfugiées ou déplacées internes, dont plus de la moitié sont des femmes. Les services du JRS sont fournis  indépendamment de la race, de l’origine ethnique ou des croyances religieuses des bénéficiaires.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]