Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Mieux que Le Bon Coin, Le Bon Esprit

Mieux que Le Bon Coin, Le Bon Esprit

DR

bon esprit

Judikael Hirel - publié le 03/06/14

Et si, en vendant ce dont vous ne voulez plus, vous en profitiez pour financer une association… ou un diocèse ?

03/06/14

Je vends, donc je donne :  Le Bon Esprit, ce sont les petites annonces sur Internet, mais avec du don dedans.
Ce tout nouveau site est tout simplement la première plate-forme de commerce électronique entre particuliers, permettant aux vendeurs de transformer tout ou partie du montant de leur vente en un don à l’association de son choix. Il suffisait d’y penser ? Peut-être, mais en attendant, ça n’existait pas !

Dit autrement, Le Bon Esprit est à la fois une plate-forme de vente en ligne et un outil de collecte de dons (ou fundraising). En invitant la générosité au sein du web marchand, lebonesprit permet de simplifier le don des internautes. Une seule condition : y venir pour acheter et pour vendre, mais avec la volonté de transformer chaque transaction en un acte de solidarité. Pourquoi avoir créé un tel site ? En partant de deux constats : d’une part, face au recul des financements publics et à la baisse du nombre de donateurs en France, les associations et fondations doivent impérativement diversifier leurs outils de collecte de dons et trouver de nouvelles ressources pour poursuivre leurs actions. D’autre part, les petites annonces en ligne entre particuliers connaissent un succès phénoménal. Que ce soit pour vider les placards ou récupérer un peu d’argent, les internautes sont de plus plus nombreux à vendre et à acheter sur le Net. En fusionnant les deux, en permettant de faire simultanément une vente et un don, Le Bon Esprit permet à l’internaute d’être généreux tout en gagnant un peu d’argent.

Le denier du culte 2.0
Le tout jeune site a en tout cas convaincu différentes associations de rejoindre ce nouveau moyen de soutenir financièrement le monde associatif. Alors que le diocèse du Mans propose déjà à qui le souhaite de faire un don via Le Bon Esprit, celui de Rennes vient de rejoindre le concept. Il faut dire que cette plate-forme de petites annonces en ligne propose un moteur de recherche permettant de trier les annonces en fonction de l’association à laquelle on souhaite donner. Cela tisse un vrai lien de solidarité entre le vendeur et celui qui achète l’objet mis en vente, sachant qu’une partie du montant sera reversé au profit d’une des associations référencées sur le site. Encore mieux : le vendeur-donateur recevra un reçu fiscal pour son don de la part de l’association.

De 10 euros à 33% du montant
Pour le vendeur, tout ce qui est inutile devient utile : il vend ce dont il ne veut plus et le transforme en un don. C’est une manière nouvelle (et il faut bien le reconnaître indolore) de donner. Comment ça marche ? Le vendeur crée gratuitement une annonce sur Le Bon Esprit pour mettre en vente son objet. Il choisit d’allouer tout ou partie du montant de sa vente sous forme de don à l’une des associations référencées sur le site : il donne au maximum 33 % du prix de l’objet, et au minimum 10 euros de don. Le paiement se fait en ligne au travers de l’opérateur de paiement électronique Payline. L’acheteur paie en ligne le prix de l’objet. L’association reçoit le don. Le vendeur est crédité du solde  moins une commission permettant de financer le site. Tout est dit ! Maintenant, venez, vendez, et donnez !

Tags:
denier du culteMécénat
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement