Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Renouveau charismatique : « un grand orchestre qui n’a qu’un seul chef, Jésus »

radio vaticana
Partager

Le Pape Francois s’est rendu dimanche au stade olympique de Rome où étaient rassemblés 52 000 membres du Renouveau charismatique.

C’était un événement sans précédent, au sein duquel 55 pays étaient représentés. Plus de 50 000 personnes étaient présentes au Stade Olympique de Rome ce dimanche en début de soirée. Le Pape François y a rencontré les membres du Renouveau charismatique catholique, qui y organisaient leur 37° Convocation.

Accueil, prière, chants, témoignages, dialogue, écoute, les participants ont passés environ 90 minutes avec le Saint-Père, point d’orgue d’un rassemblement qui a commencé dimanche matin et se poursuivra jusqu’à lundi soir. Un millier de prêtres, 150 séminaristes, 350 religieuses, 3 000 enfants et adolescents étaient présents. Parmi les personnalités présentes figurait le père Cantalamessa, prédicateur de la Maison Pontificale et ambassadeur du Renouveau dans le monde. Le Saint-Père a donné rendez-vous aux membres du Renouveau charismatique en 2017 place Saint-Pierre pour leur jubilé.

Dans un long discours, il a rappelé que le mouvement catholique était né d’une volonté de l’Esprit Saint comme « un courant de grâce dans l’Église et pour l’Église ». « Vous avez reçu le grand don de la diversité des charismes, la diversité qui porte à l’harmonie de l’Esprit Saint, au service de l’Église ».

Jésus est le seul chef

« Quand je pense à vous a confié le Pape, je vois la même image de l’Église mais d’une façon particulière, je pense aussi à un grand orchestre dans lequel chaque instrument est diffèrent, chaque voix est différente mais tous sont nécessaires pour l’harmonie de la musique ». « Saint Paul nous le dit. Et donc, comme dans un orchestre personne au sein du Renouveau ne peut penser être plus important ou plus grand qu’un autre. Personne, insiste le Saint-Père, ne peut dire « je suis le chef ». Vous, comme toute l’Église, avait un seul chef, un seul Seigneur : Jésus ».

La grâce de Dieu ne peut être contrôlée

Le Pape François a appelé les membres du Renouveau à « être attentifs à ne pas perdre la liberté que l’Esprit Saint nous a donné ». Il a mis en garde contre les dangers qui menacent le mouvement : le danger d’une « excessive organisation », le danger qui réside dans le fait de vouloir « contrôler la grâce de Dieu » en décidant qui peut ou non, recevoir le baptême dans l’Esprit. « Vous dispensez la grâce de Dieu, vous ne la contrôlez pas ».

Dans son discours, le Pape a par ailleurs reconnu qu’à sa création il n’aimait pas beaucoup le mouvement et qu’il lui semblait que le Renouveau était « une école de samba ». « Je ne partageais pas leur façon de prier mais après j’ai commencé à les connaitre et j’ai compris le bien que le Renouveau charismatique fait à l’Église ».

Appel à l’Unité

Le Saint-Père a ensuite indiqué ce qu’il attendait du Renouveau charismatique. « J’attends de vous que vous partagiez avec tous, dans l’Église, la grâce du baptême dans l’Esprit Saint. «J’attends de vous une évangélisation avec la parole de Dieu qui annonce que Jésus est vivant et qu’il aime tous les hommes ». « J’attends que vous donniez des témoignages d’œcuménisme spirituel avec tous nos frères et sœurs des autres Églises ».

Le Pape invite également le mouvement à se rapprocher des pauvres. Et c’est sur un appel à l’Unité qu’il conclut son discours : « cherchez l’Unité dans le Renouveau, la division vient du démon ». « Fuyez les luttes internes s’il vous plait. Et laissez-vous guider par l’Esprit Saint ».

Ce mouvement catholique entend se placer dans une perspective missionnaire et soutenir l’œuvre de renouveau ecclésial lancée par le Pape François. Le Pape François qui connaît bien le Renouveau charismatique puisqu’il en a été l’évêque référendaire en Argentine. En mettant l’accent sur la grâce du baptême et en favorisant une relation d’intimité personnelle avec le Christ, le Renouveau charismatique met également l’accent sur l’articulation entre raison et cœur, sur la recherche de la sainteté et sur la vie fraternelle.

En 1975, alors que le mouvement était encore mal perçu, Paul VI avait déclaré : « Comment ce ‘renouveau spirituel’ ne pourrait-il pas être une ‘chance’ pour l’Eglise et pour le monde? Et comment, en ce cas, ne pas prendre tous les moyens pour qu’il le demeure? »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]