Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 03 décembre |
Saint François-Xavier
home iconActualités
line break icon

Abstinence sexuelle pendant les fiançailles : 10 bonnes raisons de la pratiquer

© Christopher Michel

Desde la fe - Publié le 29/05/14

Pureté et chasteté semblent des vertus d’un autre âge. Voici pourtant 10 raisons pour promouvoir chez les jeunes l’abstinence sexuelle pendant les fiançailles.

29/05/2014

Pureté et chasteté semblent des vertus d’un autre âge. La crise des valeurs a conduit bon nombre de jeunes  à voir le sexe comme  le centre de leur relation amoureuse. Dans cette optique, les hommes sont considérés comme des « gagnants » et les femmes comme des « expertes », tandis que celui qui reste chaste est taxé de bégueule, d’incapable sexuel ou de refoulé. Cependant, la réalité est toute autre. Voici 10 raisons de promouvoir chez les jeunes l’abstinence sexuelle pendant les fiançailles.

1. Cela aide à mieux communiquer pendant les fiançailles
Quand des fiancés vivent l’abstinence sexuelle, ils communiquent bien parce qu’ils ne sont pas centrés uniquement sur le plaisir, mais sur la joie de partager des points de vue et des expériences. En outre, leurs conversations sont plus profondes. Au contraire, l’intimité physique favorise une relation facile, mais peut aussi éclipser d’autres formes de communication. Une façon parfois d’éviter l’effort que suppose une véritable intimité émotionnelle, comme  parler de problèmes personnels profonds et travailler sur les différences fondamentales existant entre les deux partenaires.

2. L’amitié grandit au sein de la relation
La proximité physique peut amener les adolescents à penser qu’ils sont émotionnellement proches, quand en fait ils ne le sont pas. Une relation romantique consiste essentiellement à cultiver une amitié, et il n’y a pas d’amitié sans conversation et sans partager des intérêts. La conversation personnelle crée des liens d’amitié, et aide à découvrir l’autre, à connaître ses défauts et ses qualités. Certains jeunes se laissent  entraîner par la passion et quand ils se connaissent en profondeur, ils déchantent. Et ils ne se sont pas connus parce qu’ils n’ont pas réussi à être amis, mais « fiancés avec des droits ».

3. Leur relation avec les parents des deux côtés est meilleure
Lorsque l’homme et la femme se respectent mutuellement, leur amour mûrit  et ils s’entendent mieux avec les parents des deux côtés. En général, les parents préfèrent que leurs enfants célibataires vivent la continence, et se sentent préoccupés s’ils savent qu’ils sont sexuellement actifs sans être mariés. Quand un couple de fiancés sait qu’il faut cacher leur relation, la culpabilité et le stress augmentent en eux. Les fiancés qui décident d’attendre ont des rapports plus cordiaux avec leurs propres parents et ceux de l’autre.

4. Vous vous sentez plus libre de vous demander si cette relation amoureuse vous convient
Les rapports sexuels ont le pouvoir d’unir deux personnes avec force, et peuvent prolonger une relation peu saine fondée sur l’attirance physique ou un besoin de sécurité. Une personne peut se sentir « piégée » dans une relation : elle voudrait en sortir car, au fond, elle ne la désire pas, mais ne trouve pas de porte de sortie. Une personne qui n’a pas eu de rapports sexuels peut rompre plus facilement le lien affectif qui l’attache à l’autre, car elle n’a pas connu cette puissante intimité  sur le plan physique. En outre, s’il y a une grossesse, les personnes ne se sentent pas aussi libres de décider s’ils se séparent, se marient, se mettent à travailler, etc.

5. La générosité est encouragée, contrairement à l’égoïsme
Les rapports sexuels pendant la relation amoureuse invitent à l’égoïsme et à sa propre satisfaction, inclinent à se sentir en concurrence avec d’autres personnes qui peuvent paraître plus séduisantes pour le ou la partenaire. Le sentiment d’’insécurité et l’égoïsme sont alors encouragés, parce que quand vous commencez à entrer dans des intimités, la tendance est de demander plus et plus.

6. Il y a moins de risque d’abus physique ou verbal
Le sexe en dehors du mariage est associé à la violence et d’autres formes. Par exemple, on constate plus du double d’agressions physiques entre couples qui cohabitent sans engagement qu’entre les couples mariés. Il y a moins de jalousie et moins d’égoïsme dans les couples de fiancés qui décident de reporter à plus tard les rapports sexuels que dans ceux qui se laissent emporter par leurs passions et leurs instincts.

7. Cela ouvre à d’autres façons de montrer son affection
Les couples qui vivent l’abstinence trouvent des détails nouveaux pour témoigner de leur affection ; ils montrent davantage d’inventivité et d’ingéniosité pour que tout se passe bien et se montrer mutuellement leur intérêt. La relation se renforce et ils ont plus de chance de se connaître sur le plan de leur personnalité, de leurs habitudes et sur la manière de maintenir une relation.

8. Il y a plus de chance de réussir dans le mariage
Des études ont montré que les couples qui ont cohabité sont plus susceptibles de divorcer que ceux qui n’ont pas cohabité.

9. Si vous décidez de « casser » la relation, vous souffrirez moins
Les liens que crée l’activité sexuelle, par leur nature  sont des liens forts ;  alors quand survient une rupture, plus forte est la douleur que produit la rupture du fait des liens établis. Quand on n’a pas eu de rapports intimes, et qu’on décide de se séparer, la séparation est moins dévastatrice.

10. Vous vous sentirez meilleur en tant que personne
Les adolescents sexuellement actifs perdent souvent l’estime de soi et reconnaissent vivre avec un sentiment de culpabilité. Quand ils décident de renoncer à  l’intimité physique, ils se sentent comme neufs et grandissent en tant que personnes. En outre, ils améliorent leur potentiel intellectuel, artistique et social,  en mettant toute cette énergie créatrice à développer leurs talents.

Article traduit de l’édition espagnole d’Aleteia par Élisabeth de Lavigne

Tags:
chastetefiancaillesMariagesexualite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement