Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Jérusalem : Gabrielle, la religieuse qui a vu 8 papes

Clarisses de Jérusalem

© M. Mezzera/Terrasanta.net

Clarisses de Jérusalem

Corrado Paolucci - publié le 28/05/14

Elle est française, âgée de 92 ans, et cultive un grand amour pour la figure du Pape. Une des personnalités à découvrir dans le couvent des Clarisses à Jérusalem.

27/05/2014

Elle est née le 6 février 1922, jour de l’élection de Píe XI. Et ce fait a marqué sa vie.  C’est que Sœur Gabrielle, 92 ans, dont 40 à Jérusalem dans l’ordre cloîtré des Clarisses, a un amour inné pour la figure du Pape. Et sa longévité lui a permis de suivre la vie de huit papes : Pie XI, Pie XII, Jean XXIII, Paul VI, Jean Paul Ier, Jean Paul II, Benoît XVI, et maintenant le pape François. Un record !

La clôture dans les Lieux Saints

Mais  que signifie être une religieuse cloîtrée en Terre Sainte? La réponse vient de sœur Cristiana, originaire d’Orvieto, en Italie, et depuis six ans Mère Abbesse du couvent des Clarisses de Jérusalem : « Nous sommes comme une sphère en verre, sur nous se concentre l’attention de l’extérieur, en particulier des Israéliens  qui, par curiosité pour notre vocation, viennent nous voir ».




© Miriam Mezzera/ATS Proterrasancta

7 religieuses venues du monde entier  

« Nous ne sommes que sept, mais nous sommes internationales. Les unes viennent de France, d’autres du Rwanda, ou encore d’Italie. Cela signifie que nous vivons en contact avec des cultures, des expressions et des modes de vie religieuse  très différents. Un exemple ? Les sœurs rwandaises  vivent une foi très jeune, le christianisme étant arrivé dans leur pays il y a seulement cent ans. Et ce fait est une richesse, car il nous aide à revenir à la fraîcheur des origines. Nous de notre côté, nous les aidons à mûrir leur foi ».

La rencontre avec le Pape François

Un sourire éclaire le visage de sœur  Cristiana lorsque nous l’interrogeons sur la venue du pape: « lundi nous sommes allées à Gethsémani. Pour  nous, c’est exceptionnel de quitter le couvent ». Soeur Gabrielle est la plus excitée : Pensez que lorsque le pape Benoît est venu, elle est allée embrasser sa chaise ! », raconte  sœur Cristiana.

Article traduit de l’édition espagnole d’Aleteia par Elisabeth de Lavigne

Tags:
clarissesJérusalemPape FrançoisTerre sainte
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement