Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les lycéennes nigérianes enlevées par Boko Haram localisées

If Nigeria falls to Islamic extremists all of Africa will be at risk UN Photo Tobin Jones – fr

N Photo/Tobin Jones

Sylvain Dorient - publié le 27/05/14

L’armée nigériane a annoncé qu’elle a découvert où Boko Haram retient les jeunes filles, mais qu’elle ne tentera pas de les récupérer par la force pour ne pas mettre leur vie en danger.

27/05/2014

L’étau semble se resserrer autour du groupe terroriste qui a enlevé à la mi-avril 223 lycéennes et les détient captives. Lundi 27 mai, Alex Badeh, un haut gradé de l’armée nigériane, annonçait qu’elles étaient localisées. Il a précisé qu’aucun assaut ne serait tenté en raison du trop grand risque couru par les otages, dont la plus jeune n’a que douze ans. Le lieu exact découvert par l’armée nigériane n’a pas été divulgué.

Boko Haram est en passe de devenir le nouvel « ennemi numéro un ». Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies a placé jeudi 21 mai Boko Haram sur la liste noire des organisations terroristes soumises à des sanctions, en raison de leur lien avec Al-Quaïda. Cela devrait permettre de geler les avoirs des membres de cette secte, afin de limiter leurs approvisionnements en armes.
Au Nigéria, la population est très remontée contre ces extrémistes. Des manifestations (cf RFI) se tiennent devant le palais présidentiel et les enseignants se sont mis en grève. Le corps enseignant se montre particulièrement mobilisé dans la mesure où il est la première cible de ces fanatiques. Le nom « Boko Haram » signifie approximativement « l’éducation occidentale est un péché ».

REJOINDRE LA CHAINE DE PRIERE POUR LES LYCEENNES ENLEVEES AU NIGERIA SUR HOZANA.ORG

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement