Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

VIDÉO Quand Mgr Di Falco se penche sur les Cristeros

Partager

Ni historique ni cinématographique, l'analyse de l'Évêque de Gap nous invite à voir dans ce film une parole d'évangile.

26/05/14

Décidément, le film Cristeros n’en finit pas d’enflammer la catosphère ! Ce dimanche, c’était au tour de l’évêque de Gap et d’Embrun, Monseigneur di Falco Léandri, de donner son avis sur cet épisode méconnu de l’histoire mexicaine.
 
L'intérêt de la chronique dominicale de Mgr Di Falco, est de n'être ni une critique de cinéma, ni un éclairage historique. En fait Mgr Di Falco Léandri se sert littéralement de ce film comme d'un support pour expliquer une parole d’évangile : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? » (Mat, 7, 3-5)
 
En effet, une question turlupine Mgr Di Falco : « Qu’est-ce qui a pu pousser le président Calles à être à ce point  anticlérical ? », arguant qu’il est difficile de vouloir faire autant de mal sans raison. Plutarco Elías Calles, le président mexicain à l’origine des lois anticléricales au Mexique, aurait-il fait cela pour essayer d’endiguer l’influence d’une Église devenue trop importante ? Mgr Di Falco pose la question.
 
Il rappelle que si l’Église « détourne l’Évangile à son avantage, elle ne peut qu’être perçue comme aliénante et l’ennemie des peuples », que le manichéisme absolu est inconcevable, et que la paix n’est possible que si chacun « reconnaît la part de vérité qui se trouve chez son adversaire. » Voici une analyse pertinente, mais qui ne saurait sans doute pas clore pour autant le dossier « Cristeros ». 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]