Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Père Muscat : « Le Saint-Sépulcre, centre cosmique de l’univers »

© Synn Wang / Flickr
Partager

Le supérieur de la Basilique du Saint-Sépulcre explique la signification théologique de l’église où le pape François et le patriarche Bartholomée I célèbreront l'accolade historique entre Paul VI et Athënagoras.

 

Une petite curiosité : la Basilique du Saint-Sépulcre est dirigée par les franciscains de Terre Sainte, par les orthodoxes et les arméniens. Comment se fait-il que chaque matin ce soit un musulman qui ouvre ses portes ?
Père Muscat : Pour des raisons historiques. Nous savons qu’à la fin du règne des croisés, en 1187, Saladin a remis le droit d’ouvrir la basilique à des familles musulmanes. Les chrétiens devaient payer pour entrer dans la basilique. C’est une chose qui est restée dans les siècles et nous savons très bien que cela fait partie du fameux « statu quo », autrement dit des règles très strictes conservées tout au long des siècles, et qui sont aujourd’hui bénéfiques pour ce lieu, pour la coexistence pacifique des communautés.
 
Article traduit de l’édition italienne par Isabelle Cousturié

La Custodie franciscaine de Terre Sainte présente la Basilique du Saint Sépulcre.

 

Pages: 1 2 3

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]