Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 août |
Assomption de la Vierge Marie
Aleteia logo
Politique
separateurCreated with Sketch.

Européennes : huit principes pour la famille et pour l’enfant

Européennes : huit principes pour la famille et pour l’enfant

Europe for family

Europe for Family - publié le 22/05/14

Pour nous aider à voter dimanche prochain aux élections européennes dans un maquis de candidatures plus touffu que jamais, rappelons l’opération Europe for Family, lancée par La Manif Pour Tous.

A trois jours des élections européennes, l’opération Europe for Family propose un baromètre des candidats éligibles des principales listes de chaque circonscription.  

Europe for Family, qu’est-ce que c’est ?

Non partisane, l’opération Europe for Family est une initiative lancée par La Manif Pour Tous.

Elle s’est fixé pour objectif de connaître les positions  des candidats aux élections européennes sur les « principes européens pour la famille et pour l’enfant ». Et de défendre ses principes durant cinq ans auprès des députés européens.

Les principes européens pour la famille et pour l’enfant

Les pères de l’Europe – Alcide de Gasperi, Robert Schuman et Konrad Adenauer – ont porté l’intuition d’une communauté européenne au service de l’Homme, de sa dignité et de ses droits, se construisant par des « réalisations concrètes créant d’abord des solidarités de fait ». Dans toutes ses décisions et actions, l’Union européenne se doit d’être en cohérence avec cette intuition fondatrice, en particulier pour tout ce qui touche la famille, dont tout être humain est issu.

La famille est en effet un lieu éminent de solidarité et de dignité, mais aussi de liberté et d’amour. Elle est la cellule de base de toute société, la source de ses richesses humaines, culturelles et économiques ; La famille bâtit l’avenir en accueillant et en éduquant ses enfants, qu’elle prépare à devenir des adultes responsables, autonomes et soucieux des autres.

L’essence même de la famille, c’est d’être le carrefour de la différence des sexes et de la différence des générations. L’altérité sexuelle homme/femme et la filiation père/mère/enfant sont au cœur même de toutes les familles comme au cœur de la construction de chaque être.

Aujourd’hui plus que jamais, il est nécessaire de donner aux familles des atouts pour affronter la vie et prévenir ses difficultés.

Les principes qui suivent constituent un socle qui permettra de reconnaître et de renforcer les fondements de la famille et de relever les défis qui se posent à elles, notamment pour l’éducation de leurs enfants. Ancrés dans le réel et la liberté, ils rejoignent les valeurs universelles de l’humanité inscrites dans les grands textes fondateurs du droit.
Ces principes doivent être non seulement respectés mais même servir de cap à toutes initiatives et décisions nationales et européennes. Ils contribueront à consolider l’environnement légal et administratif permettant le meilleur épanouissement des familles et des enfants.

En manifestant son accord aux principes des présents Principes européens pour la famille et pour l’enfant, le candidat à l’élection européenne atteste de sa volonté de respecter et de promouvoir ces principes – par ses initiatives, propositions, collaborations, votes, etc. – s’il est élu député européen. Il peut également exprimer son accord pour intégrer ou participer à un intergroupe au Parlement européen portant ces enjeux de la famille et de l’enfant et de faire connaître les revendications des citoyens qu’elle représente au travers des « Principes européens pour la famille et pour l’enfant ». En 8 points sont abordées les questions fondamentales touchant l’avenir des enfants et de la famille.

Directement inspirés des pères fondateurs de l’Europe, ces principes ont vocation à remettre les personnes et leur famille au cœur du projet de société européen.

Les huit principes

PRINCIPE 1 – La famille, socle fondamental de la société, est une communauté autonome et responsable. Elle doit être reconnue, protégée et soutenue.

PRINCIPE 2 – Le mariage, engagement public durable que prennent librement un homme et une femme l’un envers l’autre pour s’aimer, fonder une famille et éduquer leurs enfants, doit être protégé par toutes instances nationales et européennes.

RINCIPE 3 –  Tout enfant est né d’un homme et d’une femme. Dans son intérêt supérieur, il a le droit d’être élevé par son père et sa mère ou, s’il est privé de sa famille d’origine, par un père et une mère adoptifs. Aucune instance nationale ou européenne ne peut priver délibérément un enfant de ce droit.

PRINCIPE 4 – L’enfant n’étant la propriété de personne, il ne peut être l’objet d’aucun commerce ni d’aucun don, ni avant, ni après sa conception. La grossesse ne peut être l’objet d’aucun contrat. Les instances nationales et européennes combattent toute atteinte portée à ce double principe.

PRINCIPE 5 – Il appartient au père et à la mère de déterminer et de choisir l’éducation de leurs enfants. Ce droit, qui ne peut être remis en cause par aucune instance nationale ou européenne, doit être pris en compte dans toutes décisions et actions.

PRINCIPE 6 – La politique familiale, qui vise à favoriser le renouvellement des générations et la solidarité entre elles et qui permet l’accueil et l’éducation de l’enfant par son père et sa mère, est du ressort de chaque Etat. Par respect des principes de subsidiarité et de proportionnalité, l’Union européenne ne peut violer en aucune manière la souveraineté des peuples dans ce domaine.

PRINCIPE 7 – Parents et enfants se doivent mutuellement respect, solidarité, secours et assistance. Les instances nationales créent les conditions favorables pour que parents et enfants puissent respecter ce principe. Elles ne se substituent jamais à eux dans leur rôle, mais les soutiennent en cas de nécessité. Les instances européennes respectent ce principe et en favorisent la mise en œuvre.

PRINCIPE 8 – Au niveau européen, comme au niveau national, la lutte contre les discriminations doit être menée au nom du principe de la dignité de toute personne humaine. Elle ne peut être utilisée au profit d’une politique installant et/ou promouvant « l’identité de genre » (perception subjective et relativiste que l’individu a de lui-même), laquelle ne prend pas en compte l’identité sexuée homme/femme des personnes, réalité objective et essentielle à toute l’humanité.

Pour connaître, dans chaque région, les candidats qui s’engagentsur ces principes et, une fois élus, à à intégrer ou participer à un intergroupe au Parlement européen portant ces enjeux de la famille et de l’enfant, allez sur le site Europe for family et cliquez sur votre région.

Tags:
ÉlectionsEuropela manif pour tous
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement