Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Canonisation : un buffet VIP à 18 000 euros indigne le pape François

© Sabrina Fusco / ALETEIA
Partager

Le jour de la canonisation, un buffet pour 150 VIP s’est tenu sur la terrasse de la préfecture. Le Pape a vertement fait savoir ce qu'il en pensait...

22/05/2014

Le pape François a été profondément blessé par la tenue d’un buffet réservé à 150 VIP pour un coût de 18000 euros sur la terrasse de la préfecture, le jour de la canonisation des deux papes devenus saints, Jean XXIII et Jean Paul II. Celui qui a souhaité une « Église pauvre, pour les pauvres », une Église qui soit « la maison de tous », a exprimé son mécontentement quant à l’incompatibilité de ce buffet VIP avec les valeurs clés de l’Église.

Le contraste était total… Les fidèles, venus des quatre coins du monde, ont pour beaucoup dormi dehors, dans la rue, autour du Vatican, sur la place Saint-Pierre et sous la pluie. Pendant ce temps, sur la terrasse de la préfecture, les « VIP » célébraient ensemble la canonisation d’une toute autre manière : en petit comité, autour d’un luxueux buffet…

Parmi les invités VIP, étaient présents entre autres, Roberto d’Agostino et Bruno Vespa, journalistes italiens, le président de la Banque du Vatican Von Freyberg, le chef d’entreprise Marco Carrai, ou encore Mgr Vallejo Balda.

Le président de la Préfecture des Affaires Économiques du Saint-Siège, le cardinal Giuseppe Versaldi, a affirmé à La Stampa que « le Saint-Père n’a pas du tout apprécié, pour user d’un euphémisme ». Il a ensuite ajouté : « Je n’étais pour ma part pas présent car j’étais à Lourdes, mais je peux vous assurer que ce genre d’épisodes n’arrivera plus. Nous sommes en train d’identifier les personnes responsables et nous les mettrons en garde rigoureusement contre de telles initiatives ». Le cardinal a également précisé que l’usage des armes de la préfecture et du Vatican n’avaient pas été autorisées sur les invitations à cette" fiesta VIP" déplacée.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]