Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Colombie : Le Pape s’unit à ceux qui pleurent 33 enfants victimes d’un accident d’autocar

AFP PHOTO/OSCAR MEJIA/HOY DIARIO MAGDALENA
COLOMBIA, FUNDACION : Local residents surround the charred wreckage of a burnt down schoolbus and the covered bodies of its killed passengers around it in the small town of Fundacion, department of Magdalena, Colombia on May 18, 2014. Colombia Monday mourned the tragic loss of 32 children burned to death in a fiery bus explosion as authorities arrested the driver who had fled the scene of the inferno. Another 20 children were hospitalized after the accident. AFP PHOTO/OSCAR MEJIA/HOY DIARIO MAGDALENA
Partager

Le Saint-Père a envoyé ses condoléances aux familles des petites victimes brûlées vives dans l’incendie d’un car conduit par un chauffeur sans permis. 52 enfants de 3 à 12 ans étaient à bord.

20/0572014

La Colombie est en deuil et révoltée  après la mort de 33 enfants brûlés vifs dans l’incendie d’un car dimanche après-midi à Fundacion, une petite localité de la province de Magdalena, dans le nord du pays. L’accident serait due à l’imprudence du chauffeur qui a pris la fuite avant de se rendre à la police. Il s’est produit au retour d’un office religieux pentecôtiste.
 
Dans un télégramme à l’évêque de Santa Marta, Mgr Ugo Eugenio Pucccini Banfi, le pape François se dit profondément attristé par l’accident, et fait part de « sa proximité et de son affection à toutes les personnes touchées par ce malheur ». Il prie Dieu « de donner le repos éternel aux défunts de cette tragédie » et souhaite un « prompt rétablissement » aux rescapés, soit moins d’une vingtaine d’enfants souffrant de brûlures au second et troisième degré, dont certains hospitalisés dans un état critique .
 
En union avec tous ceux « qui pleurent dans ce malheur », le pape demande enfin à Dieu de bénir « tous les enfants de ces terres bien-aimées », rejoint dans ses propos par le secrétaire général de la conférence épiscopale de Colombie, Mgr José Daniel Falla, qui a également souhaité des mesures de prévention plus rigoureuses pour ceux qui transportent des enfants afin d’éviter que de tels accidents ne se reproduisent.
 
Selon les premiers éléments de l’enquête, le chauffeur conduisait sans permis avec 52 enfants, soit plus que la limite autorisée pour ce type de véhicule. Les 33 enfants, âgés de 3 à 12 ans, sont morts après avoir passé plus de 10 minutes à se débattre dans le bus, racontent des témoins. «Je suis bouleversé et tout le pays est en deuil pour la mort de ces enfants dans cette tragédie. Nous ne les oublierons jamais», a réagi le chef de l’État Juan Manuel Santos, qui s’est rendu dès dimanche soir auprès des familles des victimes.
 
Dès lundi, la polémique a éclaté sur l’état du bus appartenant à la communauté religieuse et sur les comportements du chauffeur chargé de conduire les enfants à la messe. Le chauffeur aurait utilisé un bidon d’essence pour faire le plein du véhicule. L’essence se serait enflammée, provoquant l’explosion aux terribles conséquences.
 
 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]