Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’enfant guéri par l’intercession de Louis et Zélie Martin a rencontré le pape François

© ServizioFotograficoOR / CPP
Partager

Le jeune miraculé des parents de la petite Thérèse de Lisieux a aujourd'hui 12 ans. Il a rencontré le pape François et témoigne : « Ça a été pour moi comme rencontrer Jésus ! »

19/05/2014

Né en mai 2002 à Milan, le petit Pietro est le cinquième enfant de Walter et Adèle. À sa naissance, les médecins constatent qu’il souffre d’une malformation pulmonaire. Le nourrisson est condamné. Les parents demandent alors au Père Antonio Sangalli, un carme, de le baptiser au plus vite. À cet instant critique, le prêtre leur glisse une image des époux Martin, parents de Thérèse de Lisieux, qui ont perdu quatre de leurs petits.

Walter et Adèle décident donc de s’en remettre au Seigneur et de se confier à Louis et Zélie Martin. Et l’incroyable est arrivé (témoignage complet ici). Un mois plus tard, et alors que les médecins ne lui donnaient que quelques heures, le petit Pietro a commencé à montrer des signes d’amélioration. Après quelques semaines, il était officiellement guéri.

Le Sanctuaire d’Alençon est dédié aux époux Martin. Tous les ans il organise notamment, le 12 juillet, un pèlerinage autour de ce couple exemplaire. La famille de Sainte Thérèse de l’enfant Jésus a en effet vécu dans l’Orne jusqu’au décès de Zélie, en 1877. C’est ensuite que Louis Martin décide de déménager à Lisieux avec ses filles, auprès de sa belle famille. À Alençon, on le comprend bien, on suit avec intérêt l’actualité liée aux Martin et à Thérèse.

Et, après la guérison du petit Pietro Schilirò qui a rendu possible la béatification des époux le 19 octobre 2008, c’est une autre nouvelle qui fait la joie de ces dernières semaines : la rencontre de Pietro avec le pape François le 29 mars dernier au Vatican, lors de l’audience avec les sourds et les aveugles (Pietro est en effet atteint de surdité depuis ses 3 ans). Et l’entrevue n’avait rien d’anodin. Si l’on connaît l’attachement de François pour la Sainte de Lisieux, la rencontre a aussi bouleversé le miraculé des parents de Thérèse.
 
Voici le témoignage de Pietro, aujourd’hui âgé de 12 ans :

« Quand j’ai appris que le Pape rencontrerait les sourds et leurs familles, j’ai demandé à Maman si nous pouvions y aller nous aussi. Nous avons décidé d’écrire au Pape pour lui dire que nous serions très heureux de pouvoir le saluer personnellement, mais que si ce n’était pas possible, nous serions heureux de recevoir sa bénédiction même de loin.
 
Place Saint-Pierre, nous faisions la queue avec tous les autres sourds et leurs familles. Cela m’a beaucoup ému de voir d’autres sourds comme moi, qui eux avaient des problèmes  pour parler, ça m’a touché, j’ai eu alors le désir d’apprendre le langage des signes pour être plus proche d’eux.

Tout à coup, le téléphone de papa se met à sonner : on nous annonçait que le Pape nous rencontrerait à la fin de l’audience. On était très émus ! Après environ 1h1/2, le Pape arrive, sous les chants de joie et les mains levées en signe de salut (c’est comme cela que les sourds applaudissent). Après quelques témoignages, le Pape prend la parole.
Puis il descend vers la foule pour saluer les personnes qui sont devant, et nous en faisons partie ! Je suis très ému et je demande à papa et à maman ce que je dois dire, car je ne trouve pas les mots.

Le Pape approche, il est tout près de moi ! Papa et maman le saluent, et maman lui dit que nous prions pour lui, puis il m’embrasse et j’éclate en sanglots. Il me sert contre lui et mon appareil auditif tombe par terre et le Pape se baisse pour le ramasser ! Papa raconte au pape que j’ai été guéri par un miracle accordé par le Seigneur par l’intercession des époux Martin et il est très content, il sourit et dit « je sais qu’il y a un autre miracle qui est à l’étude, je suis très heureux ! » et avec un grand sourire il me dit, « va, ne pleure plus ! » et avec une grande accolade, nous lui disons au revoir.

Pages: 1 2 3 4 5 6

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.