Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Actes christianophobes : la France dans le peloton de tête européen

KENZO TRIBOUILLARD


Numéro de document



12102





Accès



Ouvert





social_id



FRANCE-POLITICS-FEME

N-DEMO





Original Filename



000_Par7317833.jpg





Language



English





Author



Jeffrey Bruno





Age restriction



All ages may watch





Keywords



HORIZONTAL,

POLITICS, WOMAN,

DEMONSTRATOR,

DEMONSTRATION,

PARADE, STREET,

STRIPPED TO THE

WAIST, FLOWER, LONG

HAIR, FEMINIST, BARE

BREASTS, RAISED

HAND, SLOGAN,

POLITICAL ACTIVIST,

FEMINIST MOVEMENT,

FEMINISM, HAND IN

HAND, FEMEN





Country



FRANCE





Creation Date



18 septembre 12





Credits



KENZO TRIBOUILLARD





Iconographer



Jeffrey Bruno





Photo research date



26 mars 13





Photographer's name



KENZO TRIBOUILLARD




Partager

Dans son rapport 2013, l’Observatoire sur l’intolérance et la discrimination à l’encontre des chrétiens note une augmentation des actes christianophobes, dont bon nombre se passent en France.

19/05/14

Créé en 2010 par le Conseil des conférences épiscopales d’Europe,  l’Observatoire sur l’intolérance et la discrimination à l’encontre des chrétiens en Europe a publié le 15 mai dernier son Rapport 2013 sur l’intolérance et la discrimination envers les Chrétiens en Europe (téléchargeable en anglais et en allemand sous format PDF).

Ce rapport est composé de quatre grandes parties : les actes de vandalisme et de haine à l’encontre des chrétiens en Europe, ceux qui relèvent du domaine du droit et de la politique, ceux qui relèvent des arts et de la communication, et enfin, les remèdes préconisés.
 
Des données difficiles à comptabiliser
Le rapport note la difficulté qu’il peut y avoir à comptabiliser précisément les actes antichrétiens : non seulement les gouvernements n’ont pas tous les même méthodes pour les recenser, mais ils regroupent souvent les actes antisémites, antimusulmans et anti-chrétiens dans une même catégorie.
 
Dans un communiqué de presse en 2013, le Conseil des conférences épiscopales d’Europe avait d’ailleurs déclaré : « On fait beaucoup pour lutter contre l’antisémitisme et l’islamophobie. Cependant, des données récentes suggèrent qu’il est urgent de compléter le tableau par un effort tout aussi vigoureux pour contrer les incidents motivés par la haine et les crimes contre les chrétiens en Europe. »
 
Des chiffres en hausse
Pour cette année 2013, l’obesvartoire a enregistré 241 cas de violences ou d’intolérance à l’égard des chrétiens. Malgré l’absence de comptabilité précise, l’Observatoire note néanmoins que «  les données limitées existantes indiquent que les incidents liés à la haine envers les chrétiens augmentent en Europe ».
 
D’autre part, l’Observatoire a également recensé l’existence de 41 lois, dans 14 pays d’Europe, qui font entrave au libre exercice de la foi par les chrétiens ; comme par exemple cette directive adressé aux journalistes italiens par le bureau national italien contre les discriminations et qui note que ces derniers doivent « promouvoir positivement l’homosexualité et le mariage gay et ne doivent pas parler du droit de l’enfant à avoir une mère et un père ».
 
La France dans le peloton de tête

Parmi les pays où l’Observatoire a recensé le plus d’actes antichrétiens, la France est malheureusement dans le peloton de tête, puisqu’elle est citée pas moins de 79 fois dans le rapport. La palme revient à l’Allemagne (87 citations) et l’Italie n’est pas en reste (44 citations).
 
Citons entre-autre nos inimitables Femen et leurs divers actes de vandalisme, ou encore les sorties de Vincent Peillon sur la nécessité de déconstruire l’Église catholique et de la remplacer par une religion républicaine…  Ce rapport met également en exergue des actes moins médiatiques, mais d’une égale violence, comme ces deux prêtres, agressés par cinq jeunes à Paris en décembre 2013, parce qu’ils leurs avaient demandés d’arrêter de détruire les poubelles.

S’il y a fort à parier que ce rapport ne fera, hélas, pas grand bruit dans les médias, la christianophobie fait bien partie des réalités européennes et mondiales, au même titre que l’islamophobie ou l’antisémitisme. C’est d’ailleurs par ce rappel que le Dr. Gudrun Kugler, directrice de l’Observatoire, intorduit le rapport : « Quand je dis que je travaille pour l’Observatoire sur l’intolérance et la discrimination à l’encontre des chrétiens en Europe, on me regarde souvent d’une étrange manière, comme si les gens étaient surpris qu’un tel travail soit nécessaire dans un endroit comme l’Europe. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.