Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 26 mai |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Québec/euthanasie : les évêques catholiques encouragent les soins palliatifs

vfkhbyxudrxlz2iy4h2bqge-ckwgyhxlng_f066p-l_ltf2hasj2rfyvlyzz2fxsrwrgdhbrpcfe4iddjrhg55fsy8bx.jpg

Gaëlle Bertrand - publié le 17/05/14

Alors qu’au Québec un projet de loi pouvant ouvrir la porte à l’euthanasie est discuté à l’Assemblée nationale, les évêques demandent le développement des soins palliatifs et appellent les catholiques à la prière.

17/05/2014

Mardi 13 mai 2014, en la fête de Notre Dame de Fatima, l’Assemblée des évêques catholiques du Québec a publié un appel à tous les catholiques. Le sujet est grave. Après moult rebondissements (cf Aleteia), le gouvernement du Québec a remis sur la table de l’Assemblée nationale un projet de loi suspecté de pouvoir légaliser l’euthanasie.

Alors qu’une loi autorisant la pratique de l’euthanasie devrait se décider au niveau national, le projet de loi 52 (cf Aleteia) est accusé de vouloir rendre possible son usage au niveau fédéral, sans le dire explicitement. Ainsi, dans le projet c’est l’expression, trompeuse, « aide médicale à mourir » qui est en cause.

Dans leur lettre, les évêques catholiques du Québec rappellent que « Faire mourir n’est pas un soin. » À la place, ils encouragent le développement des soins palliatifs, seuls à même d’aider « à vivre cette étape ultime avec humanité et dignité. » Pour étayer l’argumentation, les évêques ajoutent que le développement des soins palliatifs n’est pas un problème. De tels soins ayant « fait leurs preuves », les compétences et l’expérience sont là pour en développer la pratique et les rendre accessibles.

D’autre part, cette loi risque d’avoir un impact dans la pratique de la médecine. Pour le site LifeCanada« l’expression "aide médicale à mourir" rendra plus difficile de protéger la liberté de conscience des médecins et des autres professionnels des soins de santé qui devront refuser cette "aide médicale" s’ils s’opposent à ce qu’on enlève la vie à leurs patients. Les médecins qui ne sont pas prêts à accorder ce nouveau "droit" aux patients pourraient être sévèrement critiqués et subir des mesures disciplinaires, parce qu’après tout, c’est un défaut de fournir des "soins médicaux". »

La lettre des évêques catholiques du Québec incite vivement les catholiques à s’engager par la prière et les actes de pénitence et de partage pendant les jours et semaines à venir. Une telle loi, en plus d’ouvrir la porte à l’euthanasie, dénaturerait le Québec.

Tags:
EuthanasieFin de vie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement