Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Italie : le premier « talent show » interreligieux à Milan

Mark Menzies
Partager

Le 17 mai, les plus grands talents des différentes confessions s’opposent à Milan… Pour mieux se rassembler.

17/05/2014

C’est un projet audacieux : Il faut dire que la foi semble parfois donner des ailes et offrir ses meilleurs dons à ses fidèles : la prodigieuse Sœur Cristina ou la voix exceptionnelle du père Ray Kelly ont rapidement fait le buzz partout dans le monde. Preuve que les dons artistiques mêlés à la profondeur du message font des merveilles et touchent les périphéries les plus lointaines.
 
C’est dans ce climat d’effervescence que le premier « talent show » interreligieux se tient à Milan le 17 mai. À l’origine de cette idée atypique, se trouve l’association « La Mangrovia », composée d’une cinquantaine de jeunes qui se sont engagés auparavant dans diverses missions, de l’humanitaire à l’évangélisation. Catholiques, musulmans, orthodoxes… Ils sont au total onze groupes de confessions diverses à participer à ce concours au Centre missionnaire Pime de Milan.
 
Cette compétition, loin de se présenter comme un concours individualiste, est une réponse à la solidarité et à l’échange entre religions et cultures du monde, tant souhaités par les autorités religieuses en ces temps de divisions. L’initiative se veut être un rassemblement culturel et un lieu de dialogues et de rencontres.
 
Venus d’horizons différents, le concours offrira des prestations uniques et propres à chaque culture : du gospel aux chants grégoriens, la foi sera chantée et louée par une multitude de couleurs artistiques. Les chœurs de l’Église évangélique allemande, de l’Église orthodoxe éthiopienne ou les voix des jeunes musulmans de Milan résonneront ensemble au cœur de la ville italienne pour unir leurs prières à leur désir d’évangélisation.
 
Chiara di Marco a ainsi déclaré au Vatican Insider que « l’idée du concours est née du désir d’exporter l’esprit missionnaire de l’Eglise, un esprit que le Pime [le centre missionnaire] a réussi à transmettre à nous, les jeunes. De quelle meilleure façon pourrait-on le faire ? Si ce n’est en organisant un événement qui soit l’occasion de nous rassembler entre cultures et religions différents, partageant notre foi en Dieu et notre talent artistique et musical ? ».