Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Laver son linge tout en cherchant un emploi

Partager

Au cœur de la petite ville de Bethune, un lavoir solidaire a été créé par la Fondation Abbé Pierre pour aider les habitants du quartier, tout en leur permettant de faire leur lessive.

16/05/14

Voici une belle initiative qui, comme souvent, est parti d’un constat simple : pourquoi ne pas utiliser le temps passé à attendre que son linge soit fini d’être lavé pour rechercher un emploi ou rencontrer et aider des personnes qui en ont besoin ? C’est ainsi qu’est né le Lavoir de Béthune,  projet porté par 4 organisations : la Société des Eaux du Nord (qui a fourni les locaux),  la Ville de Lille, le Conseil général, et la Fondation Abbé Pierre.

Un lavoir original…
Le concept est très simple : on peut venir au lavoir pour utiliser les machines à laver, les sèche-linges et même faire son repassage. Pour les personnes ayant des revenus modestes, le lavoir propose le lavage, le séchage et le produit-lessive pour 2€, tout compris.

Et pendant que les vêtements tournent dans le tambour, il est possible de boire un café dans l’espace convivial, ou de rencontrer des bénévoles qui s’occupent de celles et ceux ayant besoin d’aide dans leurs démarches : rédaction de CV et de lettres de motivation, dossier de CMU, information logement… « C’est le cœur du quartier » explique une des adhérentes dans la vidéo. Une autre affirme : « on se sent chez nous ».
 
Cette initiative utile, intelligente et bien ciblée permet d’aider sans stigmatiser : « Ici, on n’est pas devant une assistante sociale, pour une aide parce qu’on est en difficulté. Ici, on sait que je suis venu pour faire mon linge, mais je suis aussi passé voir Driss, pour tel ou tel dossier. Le linge comme moyen, comme prétexte », explique un des membres du Lavoir.

Le Lavoir a d’ailleurs permis la création de 7 emplois, et ce ne sont pas moins de 112 adhérents qui s’y rendent régulièrement : étudiants, mères seules, familles aux revenus modestes ou n’ayant pas la place d’avoir une machine à laver chez eux… Tout le monde se retrouve au Lavoir de Béthune !

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]