Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pourquoi la Terre Sainte est-elle gardée par des franciscains ?

© ATS Proterrasancta
Partager

Dans moins de deux semaines, le Saint-Père s’envolera en Terre Sainte. Focus sur l’origine des frères gardiens des lieux de la Rédemption.

13/05/14

« Nous sommes une fraternité de religieux appelée par Dieu dans le monde entier pour une seule et même mission : garder les lieux de la Rédemption ». Tels sont les frères franciscains qui gardent les Lieux saints.

Pourquoi se sont-ils vu confier cette mission si spéciale ?

Le charisme d’un saint
L’origine remonte à Saint François d’Assise lorsque, au début du XIII° siècle, bouleversé par l’amour du Christ pauvre et crucifié, il se rendit en Moyen-Orient pour approcher ces lieux, qui, encore aujourd’hui, constituent un témoignage précieux de la révélation de Dieu et de son amour pour l’homme. Lors de ce pèlerinage,  malgré la guerre des Croisades, il rencontra et discuta avec le sultan Melek al-Kamel à Damiette, en Egypte, dont le gouvernement s’étendait jusqu’à la  Terre Sainte. Ce fut une rencontre pacifique, qui marqua le commencement de la présence des franciscains en Terre Sainte et qui  détermina la façon dont ont été présents les frères mineurs au fil des siècles, jusqu’à aujourd’hui.

Des pierres vivantes
Les frères ne sont pas seulement les « gardiens » des pierres et des lieux, pour en préserver toute leur valeur, mais leur mission est également celle de faire vivre ces pierres, de faire en sorte qu’elles parlent au cœur et à l’esprit de ceux qui viennent en pèlerinage en Terre Sainte, afin de révéler en ces simples pierres, des pierres sacrées et d’amour, à travers la foi.

L’affection historique des papes pour la Terre Sainte
En 1947, Pie XII disait aux franciscains de Terre Sainte : « Nous savons que vous aussi, comme l’étaient déjà vos prédécesseurs, vous travaillez avec diligence pour que dans ces lieux saints qui vous sont confiés, soit fait le maximum pour satisfaire la foi des fidèles ».

Les frères sont donc les gardiens de la Terre Sainte par volonté, mais ils sont aussi envoyés par l’Eglise universelle, un concept également rappelé par Paul VI, premier Pape à avoir effectué un pèlerinage en ces lieux.

Les fils de François d’Assise, selon les mots de saint Jean Paul II, ont su interpréter « de façon authentiquement évangélique ce désir légitime de garder les lieux où sont nées les racines et les fondements de la chrétienté ».

La précieuse mission de la Custodie de la Terre Sainte a également été mentionnée par le Pape Benoit XVI lors de son pèlerinage en 2009 : le Saint-Père avait alors grandement remercié les frères pour leur présence en ces lieux.

Actuellement, la Custodie œuvre en Israël, en Palestine, en Jordanie, en Syrie, en Egypte et sur les îles de Chypres et Rhodes. Ils sont près de 300 religieux.

Article traduit de l’édition italienne d’Aleteia par Mathilde Dehestru
 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]