Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Quand le cardinal Bergoglio écrivait sur l’éducation…

© emi italia

La rédaction d'Aleteia - Benoît–et-moi - published on 08/05/14

Le chemin de la recherche engage la totalité de la personne et de l’existence. C’est un chemin qui, fondamentalement, implique l’humilité. Avec la pleine conviction que personne ne se suffit à lui-même et qu’il est déshumanisant d’utiliser les autres comme moyen de se suffire à soi-même, la recherche de la vérité entreprend ce chemin ardu, souvent artisanalement, d’un cœur humble qui refuse d’étancher sa soif avec des eaux stagnantes. 

La «possession» de la vérité de type fondamentaliste manque d’humilité: elle prétend s’imposer sur les autres avec un geste qui, en soi, s’avère auto-défensif. La recherche de la vérité n’apaise pas la soif qu’elle suscite. La conscience de la «sage ignorance» nous fait recommencer constamment le chemin. Une «ignorance sage» qui, avec l’expérience de la vie, devient «docte». Nous pouvons dire sans crainte que la vérité, on ne l’a pas, on ne la possède pas: on la rencontre. Pour pouvoir être désirée, elle doit cesser d’être ce que l’on peut posséder. La vérité s’ouvre, se révèle à ceux qui – à leur tour – s’ouvrent à elle. Le mot vérité, précisément dans son acceptation grecque d »aletheia’, indique ce qui se manifeste, ce qui se dévoile, ce qui se révèle à travers une apparition miraculeuse et gratuite. Le sens hébraïque, au contraire, par le terme ’emet’, allie le sens de vrai à celui de certain, ferme, qui ne ment ni ne trompe. La vérité, donc, a une double connotation: elle est la manifestation de l’essence des choses et des personnes, qui en ouvrant leurs intimités nous offrent la certitude de leur authenticité, la preuve fiable qui nous invite à croire en elles. 

Cette certitude est humble, parce que tout simplement elle «laisse être» l’autre dans sa manifestation, et ne le soumet pas à nos exigences ou impositions. C’est la première justice que nous devons aux autres et à nous-mêmes: accepter la vérité de ce que nous sommes, dire la vérité de ce que nous pensons. En outre, c’est un acte d’amour. On ne construit rien en taisant ou en niant la vérité. Notre douloureuse histoire politique a prétendu de nombreuses fois la bâillonner. Très souvent, l’utilisation d’euphémismes verbaux nous a anesthésiés ou endormis devant elle. Il est maintenant temps de réunir, de jumeler la vérité qui doit être prophétiquement proclamée, avec une justice authentiquement restaurée. La justice ne jaillit que quand on appelle par leur nom les circonstances dans lesquelles nous sommes trompés et trahis dans notre destin historique. Et ce faisant, nous accomplissons l’un des principaux services de responsabilité pour les générations futures. 

La vérité ne se rencontre jamais seule. Avec elle, il y a la bonté et la beauté. Ou plutôt la Vérité est bonne et belle. «Une vérité qui n’est pas entièrement bonne cache toujours une bonté qui n’est pas vraie», a dit un penseur argentin. J’insiste: les trois choses vont ensemble et il n’est pas possible de chercher ni de trouver l’une sans l’autre. Une réalité très différente de la simple «possession de la vérité» revendiquée par les fondamentalismes: ceux-ci prennent toujours pour valides les formules en elles-mêmes et pour elles-mêmes, dépourvues de bonté et de beauté, et cherchent à s’imposer d’autres avec agressivité et violence, faisant le mal et conspirant contre la vie elle-même. 

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
ÉducationPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement