Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Festival : la solidarité vue par des clowns

clown sav’en rires

©Sav'en rires

Mathilde Dehestru - Sud Ouest - Sav'en rires - publié le 08/05/14

Lors du festival « Sav’en rire », du 9 au 11 mai, les clowns vous font rire en parlant de… surendettement et de société de consommation. Étonnant, mais efficace !

08/05/2014

Lorsque Sav’en rires, le Bataclown, le CRCC (Centre de Recherche sur le Clown Contemporain) et la Revue culture clown s’associent, le cocktail ne peut être qu’explosif. Les fruits de ces collaborations, pour la 6ème édition, verra le jour lors du festival Sav’En Rires du 9 au 11 mai à Samatan, dans le Gers.

Le festival propose cette année un thème pour le moins étonnant, lorsqu’il s’agit d’un évènement qui mêle bonne humeur et rires depuis six ans. Ainsi, au programme du week-end, sont prévues des réflexions sur la solidarité, la société de consommation, le surendettement ou la fin de vie. Des sujets qui sont loin de réjouir le pays dans le contexte économique et social actuel… Et pourtant, les clowns, par leur regard décalé et innocent, transportent les spectateurs dans une vérité ironique surprenante.

« C’est un pari, car l’évènement prend un virage et devient le premier festival de clown acteur social », s’enthousiasme le cofondateur du Bataclown. Transmettre des messages, faire réfléchir et apporter une sensibilité singulière : les clowns tiendront un rôle tout particulier lors de ce festival. « Le clown n’est pas un militant qui dénonce les choses. Mais il les vit et les ressent à sa manière, avec tendresse. Son regard décalé peut nous ouvrir les yeux sur ce que l’on ne voit plus et éveiller nos conscience », résume Bertil Syvander, fondateur du festival et de la compagnie Bataclown de Lombez.

Demandez le programme !

Tags:
festivalSolidarité
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour







Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement