Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
home iconAu quotidien
line break icon

Belgique : la fille d’une patiente euthanasiée a porté plainte

Mathilde Dehestru - Publié le 06/05/14

La jeune femme accuse le médecin de ne pas l’avoir informée de la requête de sa mère. Les limites de la loi commencent-elles à émerger ?

06/05/2014

Alors que les débats sur l’euthanasie ne cessent de diviser, une nouvelle affaire risque d’intensifier ces polémiques. Si en Belgique, l’euthanasie a été légalisée, jusqu’à même une extension aux mineurs en février dernier, la législation ne peut faire taire les nombreuses voix qui continuent à s’élever. Car au-delà de la loi, ce sont désormais des familles qui se battent pour avoir le – simple – droit de savoir…

Le 30 avril dernier, une jeune femme a porté plainte contre le docteur Wim Distelmans, médecin à l’hôpital universitaire néerlandophone UZ Brussel et président de la commission de contrôle de l’euthanasie en Belgique. Ce dernier est accusé de ne pas l’avoir informée de la demande d’euthanasie de sa mère. La jeune femme a ainsi mis en garde contre les abus que cette loi a provoqués. Elle ne peut se résoudre à cet acte, alors que sa mère « n’a jamais reçu de traitement pour soigner sa dépression » a-t-elle déclaré au magazine Dag Allemaaal.

Le professeur Wim Distelmans, qui a refusé tout commentaire concernant cette plainte, a également été la cible d’une affaire similaire il y a peu. Le fils d’une femme souffrant d’une dépression chronique avait lui aussi porté plainte. Il affirme ne pas avoir été averti de la date de l’euthanasie de sa mère. Le docteur en question a été particulièrement engagé et favorable à l’euthanasie.

Ces affaires qui se succèdent prouveraient-elles les limites d’une loi controversée ? Entre questions éthiques et débat citoyen, interprétations ambigües et brouillard législatif, les nombreuses problématiques qui ont vu le jour avec le passage de la loi n’ont pas encore trouvé de réponse. Et ce n’est que le début.


Tags:
ethiqueeuthanasie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement