Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 08 mai |
Saint Aimé Ronconi
home iconAu quotidien
line break icon

Sœur Marie-Pierre : « mon vélo c’est ma chapelle ambulante ! »

AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN

 AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN

Le Bien Public - Publié le 05/05/14

Passionnée de vélo, la religieuse de Mâcon, âgée de 67 ans, vient de remporter le contre-la-montre au championnat de France de cyclisme du clergé.

05/05/2014

Une concurrente atypique pour un championnat atypique : Sœur Marie-Pierre, 67 ans,  est membre de la Congrégation des Sœurs de Jésus serviteur (d’inspiration ignatienne), installée à Mâcon, en Saône et Loire. Elle vient de participer au 15ème championnat de France de cyclisme du clergé et y a remporté le contre-la-montre en 32 minutes, obtenant la médaille d’or dans sa catégorie.

 Elle s’est par ailleurs classée deuxième dans l’épreuve en ligne des 63 kilomètres. Les religieuses n’étaient que trois à concourir au milieu des hommes, mais les autres concurrentes n’avaient que 40 ans. Un motif de fierté supplémentaire pour elle !

Sœur Marie-Pierre portait le maillot rouge du diocèse de Valence (siège de sa congrégation) et un short du Groupement de la retraite sportive de Mâcon. Celle qui est aujourd’hui championne de France du clergé du contre-la-montre dévore de 3000 à 5000 kilomètres par an. Sa passion du vélo remonte à loin, mais elle ne s’est mise à la compétition que sur le tard. « Je faisais du vélo à Grenoble pour aller travailler (Ndlr : elle a enseigné en école d’infirmières) et j’ai aussi fait le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle en plusieurs étapes. Au début, je ne roulais qu’en VTC, puis sur un VTT », confie-t-elle dans des propos recueillis par Le Bien Public.

Sa première compétition, remonte à il y a 10 ans, lorsque la course du clergé fut organisée dans son département d’origine.  Une grande passion pour le vélo qui ne l’empêche pas de vivre sa foi, bien au contraire : les heures passées sur le vélo deviennent de vrais moments de prière : « La nature est un bel espace de méditation. Pendant l’effort, on se sent accompagné par quelque chose de plus grand, de plus beau. Mon vélo, c’est ma chapelle ambulante », déclare-t-elle.

Lire l’article  complet en cliquant ICI

I.C

Tags:
Cyclisme
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
2
TEENAGERS, LOVE, PARK
Edifa
Comment distinguer le flirt de l’amour vrai ?
3
WEB2-ALEXEI NAVALNY-RUSSIA-shutterstock_1662094504.jpg
Agnès Pinard Legry
Russie : le message inattendu d’Alexeï Navalny pour Pâques
4
I.Media
Pourquoi la date de canonisation de Charles de Foucauld n’a...
5
Mathilde de Robien
Ces cadeaux de confirmation auxquels vous n’aviez pas pensé
6
POPE FRANCIS
Agnès Pinard Legry
Voici comment participer au « marathon de prière » du pape Franço...
7
Mathilde de Robien
Une émotion, une astuce de saint : accueillir la tristesse avec T...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement