Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Cardinal Dolan : les 7 clés pour aider l’Eglise à mieux communiquer

Card. Dolan – fr

Jeffrey Bruno

La rédaction d'Aleteia - publié le 02/05/14

Le Cardinal Dolan, archevêque de New York, confie ses sept clés pour aider l’Eglise à encore mieux communiquer.

01/05/14

Le cardinal Timothy Dolan est connu pour son grand sens de la pédagogie et pour sa façon unique de communiquer avec le monde extérieur à l’Eglise, particulièrement avec les non-croyants.

Il est convaincu que tout évêque soucieux d’accomplir sa mission doit se percevoir comme un membre du secteur de la communication, dans un monde souvent imperméable à ce que l’Eglise a à lui dire, et enclin à en dévoyer les propos.
Le séminaire organisé fin avril par l’université Santa Croce de Rome lui a permis d’adresser à tous les communicants de l’Eglise sept conseils afin de les aider dans leur mission : 

1. « Nous devons faire preuve d’un réel professionnalisme dans tout ce que nous faisons »: si le fait d’utiliser les nouvelles technologies et les nouveaux médias est une nécessité absolue, la manière dont nous les utilisons et la manière dont nous nous conduisons doivent être hautement professionnelles et éthiquement irréprochables. La manière dont nous disons une chose a autant de valeur que ce que nous disons.

2. Il faut garder à l’esprit que l’Eglise ne doit jamais avoir peur de dire la vérité, qu’il s’agisse de bonnes ou de mauvaises nouvelles. « Nous entendons constamment que les gens attendent de la transparence de la part de l’Eglise », rappelle Mgr Dolan. Il fait le constat que l’Eglise n’est jamais réellement critiquée pour le comportement de l’un de ses membres, mais bien pour des manquements à la transparence. Les peuples perdent confiance lorsqu’ils apprennent des vérités désagréables par le biais des médias et que l’Eglise opte pour le silence. Le cardinal nous renvoie à ces mots de Jésus: « La vérité nous libérera ».  

3. Tout média a son angle de vue, qu’il doit assumer pleinement. Alors que certains journaux ont une sensibilité plutôt conservatrice, d’autres seront progressistes. De même, les communicants catholiques n’ont pas à s’excuser d’afficher un soutien clair à l’Eglise: « Nous devons partager la joie et la beauté d’être catholiques !, affirme Mgr Dolan. Prenez-le comme vous voudrez, mais la plupart des catholiques prennent leurs informations concernant l’Eglise dans les médias laïques. Ce qu’ils recherchent dans les médias catholiques, c’est la vérité. Pas seulement de l’information donc, mais de la formation ».

4. « Ce n’est pas parce qu’un média nous caricature que nous devons à notre tour le stéréotyper ». L’archevêque de New-York est habitué aux manœuvres intellectuellement peu honnêtes de certains médias à son égard, de même qu’à l’égard des membres de l’Eglise en général, mais celui-ci rappelle l’importance de toujours répondre avec l’amour et la miséricorde du Christ, même à ceux qui attaquent injustement et durement l’Eglise : « Nous nous devons de répondre aux attaques injustifiées et de protéger l’Eglise des accusations malhonnêtes, mais nous devons le faire avec élégance et civilité. » La grande majorité des journalistes, poursuit-il, ne sont qu’à la recherche d’informations et de disponibilité. « Si nous ne leur fournissons pas l’information, ils iront la chercher ailleurs, et ce sera souvent chez ceux qui veulent justement nous accabler! Nous ne pouvons donc nous permettre de les fuir, et nous ne devrions pas le vouloir »!

5. Notre approche doit être également celle de catéchistes : le manque de connaissance au sujet de la foi catholique, aussi bien chez les personnes non-catholiques que chez les catholiques eux-mêmes ne doit surtout pas être sous-estimé. Ce que certains considèrent comme évident et élémentaire ne l’est bien souvent pas pour la plupart des gens, y compris beaucoup de catholiques. Un média constitue un excellent moyen d’offrir au lecteur une catéchèse quotidienne. Nous devons mettre à profit les occasions de fête et les événements qui intéressent le grand public pour remédier à une ignorance presque généralisée. 






6. Offrez toujours Jésus en tout premier : « Les gens sont en quête perpétuelle de sens dans leurs vies, et nous nous devons de leur offrir Jésus avant toute autre chose ». Mgr Dolan insiste sur le fait qu’il ne pourrait jamais accorder une interview sans prononcer au moins une fois le nom de Jésus. Tout commence par Jésus, nous dit-il. Les détails techniques ne viennent qu’après : « Lorsque les gens intrigués et curieux de la personne de Jésus lui ont demandé qui il était et où il vivait, il n’a pas commencé par une lecture de la Trinité, il a simplement dit : Venez et voyez par vous-mêmes »!

7. Connaissez votre audience. Les médias catholiques doivent savoir à qui ils essaient de parler exactement, afin de déterminer comment être efficaces et accomplir leur mission. « C’est ce qu’a fait Jésus, conclut le cardinal, il utilisait des histoires et des paraboles adaptées aux gens auxquels il s’adressait […] Pour faire cela nous ne devons pas avoir peur de nous montrer créatifs ou bien de considérer le fait que certains moyens de communication sont en quelque sorte inappropriés […] L’Eglise a besoin du meilleur que nous puissions offrir dans cette mission essentielle. »

Alors que ce séminaire consacré à la communication s’est poursuivi jusqu’à ce mercredi, avec une série de conférences sur les enjeux de la presse « dans le nouveau monde numérique », et sur la manière de concilier « la sainteté et la communication », le père Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, a pris la parole face aux 300 participants pour évoquer la particularité du pape François en matière de communication.
Il a avant tout évoqué sa spontanéité sans égal, qui « brise les barrières » et qui incarne « un aspect très caractéristique » de son pontificat, de même que son style « simple et concret », fait de mots « efficaces » et de gestes particulièrement expressifs. « Nous n’avons pas encore tout vu de la communication du pape François », a-t-il encore affirmé, en se référant aux « nouvelles étapes dans la communication du message du Saint-Père envers le monde ». Les prochains voyages du Pape en Terre Sainte et en Corée seront d’après lui l’occasion de voir et d’apprendre beaucoup d’autres choses.  

ST

Tags:
Curie romaineÉglise
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement