Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

VIDÉO : Un vieil homme atteint d’Alzheimer se remet à parler grâce à son chien

Partager

Cette vidéo qui enflamme le Web fait resurgir le débat sur le rapport homme – animal.

30/04/14

Le père de Lisa Abeyta est atteint d’Alzheimer à un stade avancé. Il ne reconnait plus personne et a perdu une grande capacité de formuler des phrases ayant un sens. Cependant, comme le raconte corriere.it le 28 avril, lorsque le vieil homme est avec son chien Roscoe, il se passe quelque chose qui tient presque du miracle. Sa fille a voulu en faire la démonstration par une vidéo, qui est devenu un véritable buzz sur YouTube.

Des émotions indescriptibles
« Un moment magnifique dans un parcours difficile ». Lisa Abeyta décrit ainsi ce clip, dans lequel le père parle avec son chien. Il joue avec Roscoe et le caresse tendrement. L’homme, comme l’explique l’auteure de la vidéo, a quasiment perdu sa capacité de formuler des phrases faisant sens et a du mal à trouver les termes justes.

Avec le chien de sa fille, les mots du vieil homme semblent couler de façon bien plus claire et ordonnée. Les commentaires positifs et les messages de ceux qui vivent une situation similaire, envoyés pour les remercier d’avoir publié cette vidéo, l’ont bouleversé.

Ce fait divers fait alors resurgir un débat : quelle serait la relation idéale homme – animal pour un chrétien ? Qu’en ont dit les Papes ? Paul VI avait affirmé : « Les animaux représentent la plus petite partie de la Création Divine ». Et en s’adressant aux médecins vétérinaires : « Nous vous exprimons notre gratitude pour les soins que vous donnez aux animaux, ils sont aussi la création de Dieu, qui, dans leur souffrance muette, sont le signe de la marque universelle du péché et de l’attente universelle de la rédemption finale, selon les mystérieux mots de l’apôtre Paul ».

Le nouveau Saint Jean Paul II, s’est également exprimé à ce sujet en 1990 : « La Genèse nous montre Dieu qui inspire à l’homme son souffle de vie. Il y a ainsi un souffle, un esprit qui ressemble au souffle de Dieu. Les animaux ne n’en sont pas privés ».

Le pape émérite Benoit XVI avait déclaré lors de la Sainte Messe pour le baptême du Seigneur le 13 janvier 2008 : « Alors que parmi les autres créatures, qui ne sont pas appelées à la vie éternelle, la mort signifie simplement la fin de l’existence sur Terre, pour nous les hommes, le péché crée un gouffre qui menace de nous engloutir pour toujours, si le Père qui est aux Cieux ne nous tend pas la main. Voilà, chers frères, le mystère du baptême : Dieu a voulu nous sauver en venant lui-même jusqu’à l’abîme de la mort, pour que chaque homme, même celui qui est tombé très bas jusqu’à ne plus voir le ciel, puisse trouver la main de Dieu à laquelle il saura s’agripper et remonter des Ténèbres pour revoir la lumière pour laquelle il est fait ».

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Traduit de l’édition italienne d’Aleteia par Mathilde Dehestru.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]