Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 02 août |
Saint Pierre-Julien Eymard
home iconActualités
line break icon

Pakistan : climat de terreur pour les petites chrétiennes

AFP PHOTO / ARIF ALI

PAKISTAN, Lahore : Pakistani NGOs workers carry placards during a protest against the rape of a five year old girl, in Lahore on September 19, 2013. Rights campaigners staged a protest rally against the rape of a five-year-old girl in the eastern city of Lahore whose condition was now relatively stable. Police still have no clue who carried out the attack despite detaining several suspects and releasing most of them after questioning, a law enforcement official said. AFP PHOTO / ARIF ALI

Isabelle Cousturié - Publié le 30/04/14

Le récent viol de la petite Saira, 7 ans, le jour de Pâques, confirme le diabolique scénario de violences et d'abus subis par les chrétiens dans le pays.

30/04/14

Le viol de la petite Saira, 7 ans, le jour de Pâques, dans un village du district de Sialkot, est emblématique des violences et abus que subissent les chrétiens au Pakistan, et en particulier au Pendjab où,  depuis plusieurs semaines les violences sexuelles commises contre des enfants mineurs se multiplient, comme le confirme à Fides, l’avocat  Sardar Mushtaq Gill, à la tête de l’ONG « LEAD », qui représente la famille de Saira et suivra le cours de la justice.

 « Ces cas sont fréquents : les abus contre les femmes et les fillettes par les hommes de religion musulmane sont représentatifs de la façon dont les minorités au Pakistan sont soumises à une peur constante de la persécution. Nous pensons que de nombreux cas de violences ne sont pas dénoncés », explique-t-il. Et cela a failli être le cas pour la petite Saira, après être restée trois jours sans soins avec une hémorragie sans que sa famille, sous la pression de musulmans, n’ose l’emmener à l’hôpital, ni se décide à porter plainte contre le violeur. Malgré les craintes et les obstacles, la plainte a finalement été déposée le 22 avril contre le violeur et deux autres personnes.

Au Pendjab, en une seule semaine, trois viols contre des mineurs ont été enregistrés, mais selon un récent rapport du  Mouvement pour la Solidarité et la Paix –  coalition d’ONG, d’associations et d’organismes, parmi lesquels figurent la Commission « Justice et Paix » des évêques pakistanais – chaque année, ce sont  quelque mille jeunes filles appartenant à des minorités religieuses chrétiennes et hindoues qui sont « enlevées, violées et contraintes à contracter un mariage islamique ».

Le rapport, intitulé « Mariages forcés et conversions forcées dans la communauté chrétienne du Pakistan », dénonce un scénario immuable : âgées de 12 à 25 ans, appartenant à des familles pauvres, les jeunes victimes sont séquestrées, converties à l’islam puis mariées de force à leur ravisseur ou à celui qui leur a été « réservé ». (cf. Aleteia avec Eglises d’Asie).   « La jeune fille peut subir des violences sexuelles, une prostitution forcée, des coups et des abus domestiques, voire même être victime de trafic des êtres humains », rapporte le document, étayé par de nombreux témoignages. (…)

Le 27 avril dernier, l’Eglise catholique au Pakistan a organisé un dimanche de prière contre ces violences, alors que la petite Sara se trouve toujours à l’hôpital dans un état critique, qu’à Faisalabad une autre petite fille de six ans a elle aussi été violée et, dans le district de Jhang, encore une autre petite fille de neuf ans a été tuée après des violences sexuelles.

A la sortie de la messe, dans de nombreuses églises du Pakistan ont eu lieu des méditations et des processions aux flambeaux afin de réclamer justice pour ces jeunes victimes innocentes.


Tags:
Chrétienspakistanpersécutions
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
4
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
5
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
6
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
7
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement