Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Irak : A la veille des élections, quel avenir pour les chrétiens ?

DR / AED
diocèse de Kerkuk, Irak
Partager

Aujourd'hui, le peuple irakien élit un nouveau Parlement. Des représentants de l’Église catholique du pays ont exprimé leurs attentes à l’AED.

30/04/14
Mgr Amel Nona, archevêque chaldéen de Mossoul, dans le nord de l’Irak, a affirmé dans une interview accordée mercredi dernier à l’AED : « Nous voulons que notre pays retourne à une situation stable où tous pourrons vivre en paix. » Selon l’archevêque, l’Irak doit trouver une issue à cette situation dans laquelle elle est empêtrée depuis la guerre d’Irak il y a onze ans. « Les Irakiens sont las de ce qui se passe en Irak. » Et de citer, à titre d’exemples, les circonstances sécuritaires précaires, la corruption, la situation économique médiocre ainsi que l’émigration de personnes bénéficiant d’une bonne formation.

Chrétiens et électeurs
La semaine dernière, face à l’AED, Mgr Saad Sirop Hanna, du patriarcat chaldéen de Bagdad, a également souligné l’importance de ces élections. « Toute l’attention du peuple irakien se porte sur ces élections. Pour beaucoup de gens, elles représentent l’espoir d’un avenir meilleur. » Les chefs de l’Église encouragent les fidèles à se rendre aux élections. « Notre mission consiste à renforcer la confiance du citoyen chrétien dans les institutions de l’État, et de les améliorer du point de vue des droits de l’Homme. »
Selon Mgr Hanna, des chrétiens aussi se portent candidats aux élections. Les listes des candidats comportent diverses personnes parmi lesquelles peuvent être élus des délégués pour les sièges réservés aux chrétiens en fonction du quota parlementaire. Par contre, Mgr Hanna se montre moins optimiste concernant l’ouverture d’esprit des partis concernant les requêtes des chrétiens. « Tous les partis non chrétiens ont un programme électoral empreint de consignes idéologiques et religieuses. Ces partis manquent de maturité citoyenne et démocratique. Ils sont tellement fixés sur leur programme qu’il va être difficile pour eux de le concilier avec les principes et intérêts de la communauté chrétienne. »

L’archevêque Mgr Nona explique les fermes revendications des chrétiens: « En tant que chrétiens, nous voulons en premier lieu une véritable paix dans notre pays, qui respecte les droits des êtres humains. Les gens doivent pouvoir vivre sans craindre de devenir une cible par le fait d’être chrétiens. La solution serait un État laïc. J’entends par là une Constitution faite pour tous les citoyens et pas seulement pour la majorité d’entre eux. »

Elections sous climat de violence
Les élections législatives pour l’attribution des 328 sièges du Parlement se dérouleront dans une situation sécuritaire précaire. Selon des indications des Nations unies, l’année 2013 s’est soldée par le bilan le plus sanglant depuis 2008. On déplore 8 868 morts rien que pour cette année. Et les attentats se poursuivent aussi en 2014. L’ONU communiquait récemment que jusqu’à fin mars, les attentats ont coûté la vie à 2 028 irakiens, tandis que des milliers de personnes ont été blessées. Dernièrement, le contraste politique a violemment explosé entre la majorité chiite de la population du pays et la minorité sunnite dans la province d’Al-Anbar, pour sa part majoritairement sunnite. Depuis la fin de l’année dernière, cette province est le théâtre d’âpres affrontements entre le gouvernement central et les groupements radicaux sunnites.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]