Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 13 juin |
Saint Antoine de Padoue
home iconActualités
line break icon

Chine : Le temple protestant de la « Jérusalem de l’Est » dynamité

Eglises d'Asie

Sylvain Dorient - Eglises d'Asie - Publié le 30/04/14

Malgré la mobilisation des paroissiens, le Parti communiste chinois a opté pour la ligne dure : les bulldozer et les explosifs sont venus à bout du temple que les chrétiens de Wenzhou (province du Zhejiang) venaient de construire.

30/04/2014

 Il y a trois semaines (cf. Aleteia), nous vous faisions part de l’extraordinaire mobilisation des paroissiens du temple de Sanjiang, près de  la ville de Wenzhou (Sud Est de la Chine), surnommée la « Jérusalem de l’Est » en raison de sa forte minorité chrétienne. Les chrétiens évangéliques, qui appartiennent à "l’Eglise patriotique des trois autonomies" – supposée être soumise au Parti – ont bâti un lieu de culte de plus de 1000 m². Mais leur édifice a été jugé trop voyant. 

Malgré les tentatives de conciliations et la chaîne humaine, les bulddozers sont passés, détruisant tout en deux jours (28 et 29 avril 2014) annonce Eglises d’Asie, l’agence d’information des Missions Etrangères de Paris. Cette destruction s’accompagne de mesures à l’encontre du clergé et des soutiens des chrétiens. « Au moins cinq responsables de l’église de Sanjiang et le Révérend Xu Kede, pasteur de la communauté voisine de Tengqiao, venu en soutien, ont été arrêtés durant le week-end », rapporte une source protestante à l’agence Ucanews. Dans la ville, quatorze croix surmontant des lieux de culte chrétiens ont été abattues, dont l’une sur une église catholique.

Pourtant, le vaste temple flambant neuf qui se dressait encore il y a trois jours dans la ville avait été classé en septembre dernier par la municipalité de Yongjia au nombre de ses « projets-modèle ». Mais l’autorité centrale du pays se montre beaucoup moins indulgente que les autorités locales, et justifie sa sévérité en évoquant l’illégalité d’une partie des constructions. La solution alternative envisagée un temps, à savoir démanteler uniquement la partie illégale des constructions, n’a finalement pas été retenue. 

Cette brutale crispation du pouvoir chinois rappelle sa très grande méfiance à l’égard de tout ce qui touche à la religion et en particulier au christianisme, "religion de l’Occident" à ses yeux. Jusqu’à présent, les efforts du Parti communiste pour expurger la religion ont échoué : sur les réseaux sociaux chinois, Jésus est plus populaire que Mao, et selon The Telegraph la Chine pourrait devenir le plus grand pays chrétien d’ici quinze ans.


Tags:
chineChrétiens
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
La plus belle question à poser à votre conjoint le soir en rentra...
2
Domitille Farret d'Astiès
Comment savoir si on est amoureux ? L’explication lumineuse de Mi...
3
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
4
Audrey Lallement
Cécile et François-Paul, un couple à l’épreuve du cancer
5
Padre Pio bedroom
Marzena Devoud
[DIAPO] Pénétrez dans la chambre des grands saints
6
Mathilde de Robien
Ces petites croix qui guérissent et qui sauvent
7
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir pour comprendre la démission (refusée par le...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement