Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 janvier |
Sainte Marguerite de Hongrie
home iconÉglise
line break icon

Les canonisations de dimanche : La fête d’une Eglise simple, pas l’exaltation d’un pontificat

© Aleteia

aleteia - Publié le 28/04/14

Dans les sobres paroles du pape François, la clé de lecture pour comprendre les canonisations de ses deux prédécesseurs.

28/04/14

« Jean XXIII et Jean Paul II ont collaboré avec le Saint-Esprit pour restaurer et actualiser l’Eglise selon sa physionomie d’origine, la physionomie que lui ont donnée les saints au cours des siècles. N’oublions pas que ce sont, justement, les saints qui vont de l’avant et font grandir l’Église ». Telles sont les paroles prononcées par le pape François dans l’homélie de la messe de canonisation des deux papes Jean XXIII et Jean Paul II (cf. Aleteia).  

Des paroles sobres à l’image d’une Eglise que le pape François veut sobre, non triomphante, centrée sur l’essentiel : la bonté de Dieu, la miséricorde, le pardon, la proximité… dont les deux papes ont témoigné tout au long de leur existence, redonnant au peuple de Dieu « l’espérance et la joie » qu’ils « ont reçues en don du Seigneur ressuscité »,  et pour lesquelles ils viennent de recevoir « la récompense éternelle ».

 « Alors ceux qui  attendaient l’exaltation du rôle historique qu’ont joué ses deux prédécesseurs élevés à la gloire des autels en ont été pour leurs frais », commente le vaticaniste italien de la Stampa Andrea Tornielli sur le site Vatican Insider, au lendemain de la cérémonie.

 Et il poursuit  (en italien traduit par nos soins ) : « …François  a lié leur témoignage, et donc aussi les raisons de la double sanctification, à l’essentiel de la vie chrétienne de ces deux témoins qui «n’ont pas eu honte de la chair du Christ, ils ne se sont pas scandalisés de lui, de sa croix; ils n’ont pas eu honte de la chair du frère, parce qu’en toute personne souffrante ils voyaient Jésus. Ils ont été deux hommes courageux, remplis de la liberté et du courage (parresia) du Saint Esprit, et ils ont rendu témoignage à l’Église et au monde de la bonté de Dieu, de sa miséricorde ».

La bonté de Dieu, la miséricorde, le pardon, la proximité. Tel est l’enseignement que François tire de ses deux prédécesseurs. Et c’est l’image d’une Eglise à des années-lumière des projets d’hégémonie culturelle, des stratégies d’occupation des espaces, de la réaffirmation identitaire, des visions mystifiantes des Papes qui arrêtent les guerres ou renversent les murs, des nostalgies de plus en plus  auto- référentielles de ceux qui ont mis en cage la foi, l’enfermant dans des schémas rigides du type «law & order».

Et Andrea Tornielli de conclure : C’est l’image d’une communauté dans laquelle « se vit l’essentiel de l’Évangile, c’est-à-dire l’amour, la miséricorde, dans la simplicité et la fraternité ». Et c’est à ceci que ce Pape ‘venu du bout du monde’ tend et voudrait montrer et promouvoir comme perspective à adopter lors des prochains synodes dédiés à la famille. « Que tous deux – a conclu François – nous apprennent à ne pas nous scandaliser des plaies du Christ, et à entrer dans le mystère de la miséricorde divine qui toujours espère, toujours pardonne, parce qu’elle aime toujours ». 

Lire l’article d’Andrea Tornielli traduit par Elisabeth de Lavigne

A lire également sur Aleteia : « La canonisation s’applique à la personne, pas au pontificat » et « La canonisation : quel symbole pour l’Eglise »

Tags:
Pape Jean Paul II
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Rachel Molinatti
Avec ToonMe, découvrez des saints animés !
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans vot...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droi...
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement