Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 17 mai |
Saint Pascal Baylon
home iconActualités
line break icon

Pâques et le magnétisme de la mort en Corse

Diocèse d'Ajaccio

Philippe de Casabianca - Diocèse d'Ajaccio - Publié le 23/04/14


« jusqu’en 1951, tous les offices étaient célébrés le matin pour laisser la place aux processions du soir. Même la veillée pascale avait lieu le matin. Elle passait pratiquement à l’as : c’était l’affaire du curé et des servants de messe essentiellement. Les femmes préparaient les gâteaux, les hommes tiraient des coups de fusil et à midi on rompait le jeune puis on bénissait les maisons ». Désormais, la Veillée de Pâques a en Corse un tout autre lustre et c’est un moment joyeux de baptême des adultes.

Dans la Semaine Sainte, la joie n’est donc jamais très loin de la mort. France Sampieri s’en souvient, à Ajaccio, « il y avait un chemin de croix unique. Tous les habitants s’habillaient comme du temps du Christ pour y participer et on avait ensuite la Gloria où les enfants venaient célébrer la résurrection en promenant des caisses de bois fleuri et en demandant des bonbons aux commerçants ».

La granitula, rite païen devenu signe chrétien de la résurrection
Certains rites de Pâques très usités en Corse sont d’ailleurs directement liés à la résurrection. On connaît le menu de Pâques comme l’agneau, les gâteaux aux œufs, on connaît aussi les coups de fusil pour laisser éclater la joie de la résurrection. A Porto Vecchio, depuis quelques années, Pâques est suivi, le lundi, d’une messe et d’un pique-nique sur la plage. C’est une façon d’insérer de la spiritualité dans des pratiques sociales courantes.

Lire la suite sur le site du diocèse de Corse

  • 1
  • 2
Tags:
corsemortPâques
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
5
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement