Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Nigéria : 626 chrétiens tués depuis janvier

abouna.org
Partager

Entre Noël et Pâques, les conflits interreligieux ont coûté la vie à 626 chrétiens dans le pays.

22/04/14

C’est un état des lieux accablant que l’ONG Portes ouvertes a dressé en cette période de fêtes pascales. Tandis que, partout dans le monde, les fidèles célèbrent la joie de la résurrection du Christ, les chrétiens du Nigéria continuent à faire face à une persécution qui s’aggrave de jour en jour. En quatre mois, depuis janvier, le nombre de chrétiens tués dans le pays a déjà dépassé celui de toute l’année 2013.
 
L’organisation dénombre au moins 626 chrétiens tués en raison de leur foi au Nigéria depuis Noël. Dans un communiqué publié la veille des célébrations de Pâques, Portes ouvertes tire la sonnette d’alarme sur le nombre intolérable de chrétiens morts dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, qui témoigne de l’extrême tension dans le pays.
 
Pays d’Afrique le plus peuplé, avec près de 160 millions d’habitants, le Nigéria est le théâtre d’affrontements interreligieux qui endeuillent le pays depuis plusieurs années. Les catholiques représentent une petite minorité, présente notamment dans le sud du pays, et sont la cible de nombreuses attaques revendiquées par les islamistes Boko Haram, qui a pour objectif de faire appliquer l’interprétation salafiste de la charia. La secte islamiste, dont le nom, « l’éducation occidentale est un péché », est plus que significatif, a enlevé la semaine dernière une centaine de jeunes filles dans un lycée de Chibok, au nord-est du pays.
 
Les 626 chrétiens tués comptabilisés par l’organisation pourraient s’avérer être en dessous de la réalité et Portes ouvertes a précisé que « le chiffre est certainement encore plus important ». Le pays est devenu un véritable champ de bataille pour l’Eglise. Le Saint Père a demandé aux 150 000 fidèles présents à Saint Pierre ce dimanche de Pâques de se rappeler des chrétiens victimes de leur foi au Nigéria et de prier pour eux. 

Rejoignez le réseau des intentions de prières pour les chrétiens persécutés dans le monde.
 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]