Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Evangelii gaudium : cinq bonnes raisons pour s’y plonger

Partager

En ce temps de Pâques, centrée sur la joie de la résurrection, le P. Antoine de Romanet, curé de Notre-Dame d'Auteuil, à Paris, invite à lire la première exhortation apostolique du pape François.

22/04/14

Lors de la veillée pascale, le 20 avril dernier, le pape François a commenté La joie profonde de la rencontre avec Jésus ressuscité, une joie « humble », une joie « bonne et douce », comme celle dont il nous parle dans son exhortation apostolique Evangelii gaudium (La joie de l’Evangile ) qui est celle «  de l’Évangile qui remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus ». Avec Jésus Christ, écrit-il dans on introduction, « la joie naît et renaît toujours ».
 
« Laissons cette joie pleine de stupeur s’imprimer dans nos cœurs et transparaître dans nos vies, irradier nos pensées, nos regards, nos gestes et paroles », a-t-il dit avant la prière du Regina Coeli aux dizaines de milliers de pèlerins rassemblée sur la place Saint-Pierre, au lendemain de la messe du dimanche de Pâques et du message Urbi et Orbi.
 
En cette semaine de Pâques, «  cela nous fera du bien de prendre l’Evangile et de lire tous ces chapitres qui parlent de la Résurrection de Jésus… tout comme cela nous fera du bien de penser à la joie de Marie, la mère de Jésus. De la même manière que sa douleur fut intime, et transperça son âme, ainsi fut sa joie, intime et profonde », a conseillé le Pape.
 
En ce temps de Pâques, le P. Antoine de Romanet, curé de Notre-Dame d’Auteuil (Paris), lui fait écho en nous donnant cinq bonnes raisons de lire en même temps son exhortation apostolique Evangelii gaudium, qui est un encouragement à regarder devant nous, au-delà de ce temps de crise, faisant une nouvelle fois de la croix et de la résurrection du Christ l’ « étendard de la victoire », comme avait déclaré  Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la Nouvelle évangélisation, à l’occasion de sa sortie.

Source: diocèse de Paris

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]