Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 25 septembre |
Saint Firmin
home iconActualités
line break icon

En 2014, un pays sur deux pratique la torture

JAMES LAWLER DUGGAN / AFP

La rédaction d'Aleteia - ONU - ACAT - Publié le 22/04/14

Alors que fin avril se tiendra le Comité contre la torture des Nations Unies, les données mondiales restent dramatiques, notamment en Syrie.

22/04/14

Du 28 avril au 23 mai prochains, se tiendra à Genève la 52ème session du Comité contre la torture des Nations Unies. Plusieurs rapports ont été publiés à ce sujet depuis le début de l’année et dressent un bien tristes constat.

L’Association Chrétienne pour l’Abolition de la Torture (ACAT)  publie ainsi dans son rapport annuel, « Un monde tortionnaire », qu’« en 2014, un pays sur deux pratique toujours la torture. Et les régimes autoritaires ne sont pas seuls en cause. Certains États démocratiques aussi. » Si l’ONG pointe du doigt la torture physique, elle met aussi l’accent sur la torture psychologique, tout aussi dévastatrice et difficile à appréhender. C’est le cas par exemple en Birmanie, où les personnes sont interdites d’aller aux toilettes, et au Soudan avec « l’exposition prolongée à des températures extrêmes ».

Plus récemment, l’ACAT a publié un rapport sur la Guinée, en partenariat avec quatre ONG locales, à l’adresse de la prochaine session de l’ONU. Ainsi, le document « Préoccupations de l’ACAT, AVIPA, CPDH, MDT et OGDH concernant l’usage de la torture et des mauvais traitements en République de Guinée » mettait en lumière une situation préoccupante. En République de Guinée, la torture et les mauvais traitements sont en effet monnaie courante.

Touchant en particulier les affaires de droit commun et la sûreté de l’État (répression des manifestations par exemple), ces pratiques laissent la plupart du temps leurs auteurs dans l’impunité. La principale explication donnée est la « faiblesse de l’appareil judiciaire ». Malgré « quelques avancées dans des affaires médiatisées », la coopération entre le système judiciaire et les forces de l’ordre est bien trop fragile.

De même en Syrie. Le 14 avril dernier, le Haut-commissariat de l’ONU aux Droits de l’Homme publiait un rapport sur « la torture et les mauvais traitements en République arabe syrienne ». Le dossier relate les témoignages de 38 personnes, anciens détenus, tous plus horribles les uns que les autres (coups, viols, pendaison, …).

La situation a considérablement empiré depuis le début du conflit syrien en 2011, où les violences semblent être autant le fait du gouvernement que de l’opposition. Étant donné l’ampleur prise par ces pratiques, touchant directement la population civile et bien souvent des personnes « au mauvais endroit au mauvais moment », le rapport range ces cas de torture au rang de crimes contre l’humanité.

G.B.

Tags:
onuSyrietortures
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
5
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
6
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement