Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cardinal Maradiaga : « Nous devons lutter contre l’indifférence »

© James Alcock / Caritas Australia
Partager

DOCUMENT. Découvrez le message de Pâques 2014 du Cardinal Oscar Rodríguez Maradiaga, président de Caritas Internationalis.

21/04/14

Parfois, au cours de notre vie, nous nous retrouvons dans le désert, loin de chez nous. Ce sont là des temps où l’on sent la peur, l’absence d’amour, et c’est comme si nos souffrances allaient ne jamais finir.

Regardez autour de vous et vous verrez des personnes qui traversent littéralement le désert. Ce sont des réfugiés syriens, des personnes déplacées ou sous la menace de groupes armés et de milices en République centrafricaine, des migrants désespérés essayant de traverser les terres arides entre le Mexique et les États-Unis, etc.

L’espoir est la seule chose qui nous porte de l’avant dans notre voyage. C’est la seule chose qui nous garantit que nous sortirons de la désolation pour voir la lumière d’un jour nouveau. Nous ne devrions jamais perdre l’espoir. « Non lasciarvi mai rubare la speranza » (le Pape François)

Après cette longue période dans le désert qu’est le Carême, nous arrivons à Pâques. La résurrection est la victoire de la vie sur la mort. C’est la victoire de Christ sur l’oppression.

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis (Jn 15:13). Nous avons reçu la formidable promesse d’une nouvelle vie, mais il faut du courage pour s’attacher à Christ et suivre ses pas.

Quand nous apprenons la mort et le désespoir qui tourmentent nous frères et sœurs, nous devons lutter contre l’indifférence.

En ouvrant nos cœurs aux souffrances des autres, nous nous rendons disponibles pour que la grâce change les choses. Oserons-nous ouvrir nos cœurs à l’humanité, avec toutes ses douleurs, ses souffrances et ses imperfections ? Oserons-nous être un exemple vivant de caritas ?

Nous sommes sur le point d’entrer dans une période de grande joie. La célébration de la résurrection de Christ nous extirpe de notre désert et nous dépose sur le sentier de l’espoir et de la vie éternelle.

Tags:
caritas
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]