Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
home iconActualités
line break icon

Syrie : les quatre journalistes français libérés

DR Hurriyet

Capture écran video Hurriyet

La rédaction d'Aleteia - Publié le 19/04/14

Les quatre journalistes détenus pendant dix mois en Syrie ont été retrouvés ligotés et les yeux bandés près de la frontière par l'armée turque.

19/04/14

Enfin ! Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torre sont libres et en bonnes santé. Après le communiqué diffusé par l’Elysée à 11h ce matin, les premières images diffusées par la télévision turque sont venues confirmer la bonne nouvelle, alors que les médias français enchaînaient les éditions spéciales, donnant la parole aux commentateurs, aux familles et aux collègues de ceux qu’il convient désormais d’appeler des ex otages.

Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres étaient retenus en captivité en Syrie depuis le mois de juin dernier, apparemment dans des conditions de détention des plus éprouvantes. Les deux reporters de guerre et les deux jeunes photographes devraient être de retour en France au matin de Pâques. "Merci beaucoup, je suis très heureux d’être libre", a affirmé, en anglais et avec un grand sourire Didier François, journaliste d’Europe 1. "C’est vraiment bon de voir le ciel, de pouvoir marcher et parler librement. Nous arrivons tout juste de Syrie".

Après des négociations longues, complexes et maintes fois interrompues, les quatre journalistes français ont finalement été retrouvés ligotés et les yeux bandés, vendredi soir, par des soldats à la frontière turque avec la Syrie, selon les informations de l’agence de presse turque Dogan. Les quatre ex-otages auraient été abandonnés là dans la nuit de vendredi à samedi, à la frontière séparant la Turquie et la Syrie, près de la petite ville turque d’Akçakale, dans le sud-est du pays, selon l’agence.
La patrouille de l’armée turque qui les a découverts a d’abord a cru avoir à faire à des contrebandiers. Puis, ayant constaté qu’ils parlaient français, les quatre hommes ont été conduits à un poste de police d’Akçakale. Comme l’a confié Pierre-Yves Hénin, le père de Nicolas, sur l’antenne d’Europe 1, "les choses sont restées compliquées jusqu’au dernier moment". Une chaîne de prières avait été créée à l’intention de Nicolas Hénin sur le site Hozana.org.

Tags:
Syrie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement