Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’argent, « le grand vieux derrière les coulisses du monde »

Wikimedia
Judas rapportant 30 deniers par Rembrandt, 1629
Partager

L’argent est « l’anti-Dieu », a rappelé dans son homélie du prédicateur de la Maison pontificale au cours de la célébration de la Passion du Seigneur.

18/04/14

L’argent est « l’anti-Dieu », le « grand vieux » qui derrière les coulisses du monde manipule les fils du monde. C’est ce qu’a dit le prédicateur de la Maison pontificale, le capucin Raniero Cantalamessa, dans l’homélie prononcée devant le Pape François au cours de la célébration de Passion du Seigneur, dans la soirée du 18 avril, Vendredi saint, dans la basilique vaticane.

En rappelant la trahison de Judas, qui vend Jésus pour « trente pièces d’argent », le religieux a dénoncé l’idolâtrie de l’argent dont la société est esclave aujourd’hui encore. Une idolâtrie, a-t-il rappelé, qui est à l’origine des phénomènes tels que la drogue, la prostitution, les mafias, la corruption politique, la prolifération des armes, le commerce des organes humains, la crise financière. « La trahison de Jésus – a -t-il souligné – continue dans l’histoire et le "trahi" c’est toujours lui, Jésus ». Qui, toutefois, n’abandonne pas l’homme pécheur mais lui offre le pardon à travers le sacrement de la réconciliation.
En effet,« Jésus sait faire de toutes les fautes humaines, une fois que nous sommes repentis, des "heureuses fautes", des fautes dont on ne garde aucun souvenir si ce n’est celui de l’expérience de miséricorde et de tendresse divine dont elles furent l’occasion ».

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]