Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La Passion du Christ selon Bruce Springsteen

Partager

« Jesus was an only son »… Découvrez la version du « Boss » des dernières heures de Jésus.

18/04/14

Elevé dans une famille catholique, le chanteur américain Bruce Springsteen  fait très souvent référence à la Bible dans ses chansons (« Adam Raised a Cain », « In the Belly of the Whale »…). La chanson « Jesus Was an Only Son » (« Jésus était un fils unique »), sortie en 2005,  est centrée sur la Passion du Christ. Fils unique parce que laissé seul face à son destin. Fils unique car, tout seul, il porte sur son dos tous les péchés du monde.

Voici la traduction française des paroles de la chanson :

Jésus était un fils unique
Comme il gravissait le mont Golgotha
Sa mère Marie marchant à ses côtés
Sur le chemin où son sang se déversait

Jésus était un fils unique
Sur les collines de Nazareth
Tandis qu’il gît lisant les psaumes de David
Aux pieds de sa mère

Une mère prie, « Dors à poings fermés mon enfant, dors bien
Tant que je serai à tes côtés
Aucune ombre, aucune mélancolie, aucun glas
Ne percera tes songes cette nuit »

Dans le jardin de Gethsémani
Il pria pour l’existence qu’il n’aurait jamais
Il supplia le Père Très Haut d’écarter
La coupe mortelle de ses lèvres

A présent il est une perte qui ne pourra jamais être remplacée
Un but qui ne pourra jamais être atteint
Un rayonnement que tu ne trouveras jamais sur un autre visage
Une mer dont la distance ne pourra jamais être couverte

Jésus baisa les mains de sa mère
Murmura, « Mère cesse de pleurer
Souvenons nous que l’âme de l’univers
A voulu le monde et il est apparu »

 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]