Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Méditation du Jeudi saint

jeudi saint

© OSSERVATORE ROMANO / AFP

Séminaire St Sulpice - publié le 17/04/14

Chaque jour, tout au long de la Semaine sainte, retrouvez sur Aleteia la retraite de carême en ligne du séminaire St Sulpice.

Évangile : Jn 13,1-15
Avant la fête de la Pâque, sachant que l’heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père, Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout.
Au cours du repas, alors que le démon a déjà inspiré à Judas Iscariote, fils de Simon, l’intention de le livrer, Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains, qu’il est venu de Dieu et qu’il retourne à Dieu, se lève de table, quitte son vêtement, et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis il verse de l’eau dans un bassin, il se met à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture.
Il arrive ainsi devant Simon-Pierre. Et Pierre lui dit : « Toi, Seigneur, tu veux me laver les pieds ! » Jésus lui déclara : « Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; plus tard tu comprendras. » Pierre lui dit : « Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! » Jésus lui répondit : « Si je ne te lave pas, tu n’auras point de part avec moi. » Simon-Pierre lui dit : « Alors, Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! » Jésus lui dit : « Quand on vient de prendre un bain, on n’a pas besoin de se laver : on est pur tout entier. Vous-mêmes, vous êtes purs, … mais non pas tous. » Il savait bien qui allait le livrer ; et c’est pourquoi il disait : « Vous n’êtes pas tous purs. »
Après leur avoir lavé les pieds, il reprit son vêtement et se remit à table. Il leur dit alors : « Comprenez-vous ce que je viens de faire ? Vous m’appelez ‘Maître’ et ‘Seigneur’, et vous avez raison, car vraiment je le suis. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous. »
(Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris)

Méditation du jour
Le moment est proche où le Fils de l’homme sera livré par Judas ; Jésus, après un repas avec ces Apôtres, leur donne un dernier enseignement. Le Maître et Seigneur vient de laver les pieds de ses Apôtres. Le geste est nouveau et mystérieux. Il perturbe la conception habituelle que l’on a de la relation « maître-serviteur ».  A cette époque-là, on portait des scandales pour marcher et la poussière s’installait facilement sur les pieds. La réaction de Pierre est juste et va de soi car cela était réservé à l’esclave de laver les pieds des invités.
En déposant son vêtement, le Seigneur montre qu’il peut nous donner sa vie en s’abaissant devant nous. Après le lavement des pieds qui signifie pour nous la réconciliation entre frères, le Seigneur reprend son vêtement et nous montre déjà une préfiguration de sa résurrection. Accepter d’être lavé par le Seigneur, c’est accepter d’être purifié si nous voulons le suivre. Si Pierre n’était pas purifié ici, il n’aurait pas eu le courage de pleurer amèrement et de regretter son reniement. Car c’est cette expérience d’être lavé de tous ses péchés qui l’a touché au plus profond de son être. Il était pardonné avant même qu’il n’ait commis son acte.
Aujourd’hui, nous devons méditer cette parole de Dieu en nous souvenant que nous ne sommes pas différents de Pierre. Que chacun de nous, à l’exemple de Pierre, sache reconnaître ses propres faiblesses et qu’il pardonne à son frère.  Qu’il puisse, par la grâce du sacrement de réconciliation, retrouver la joie et la force d’annoncer l’Evangile. N’oublions jamais que nous ne sommes pas des super-héros missionnaires mais de simples pécheurs choisis par le Christ pour annoncer sa Bonne Nouvelle. Sans Lui nous ne pourrons rien.

Parole de saint
« Aime et fais ce que tu veux : si tu te tais, tais-toi par amour ; si tu parles, parle par amour ; si tu corriges, corrige par amour ; si tu pardonnes, pardonne par amour ; aie au fond du cœur la racine de l’amour, de cette racine rien ne peut sortir que de bon. »
St. Augustin

Axe d’effort
Regarder son frère avec un œil nouveau.

Prière pour les vocations
En ce jour Seigneur où tu as manifesté ton amour pour tes serviteurs les Apôtres, je te prie pour les jeunes qui se préparent dans tous les séminaires du monde à la vocation du sacerdoce.
Daigne les purifier afin qu’ils avancent dans leurs chemins avec un esprit confiant, humble et fraternel.

S. M.

Rejoindre la retraite de carême du Séminaire St Sulpice

Tags:
Carême en ligneissy les moulineauxJeudi saintRetraite de Carême
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement