Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 19 avril |
Saint Léon IX
home iconCulture
line break icon

Le Louvre lâche les chrétiens d’Orient

Wikimedia / Benh Lieu Song

Louvre

Gaëlle Bertrand - La Croix - Radio Vatican - Publié le 15/04/14

Alors que la décision était prise depuis 2010, le nouveau président du musée du Louvre, en accord avec le ministère de la culture, a entériné le projet dans la plus grande discrétion.

15/04/2014

« La création du département des Arts de Byzance et des chrétientés d’Orient » avait été décidée par le musée du Louvre en novembre 2010 et validée en 2012. L’an dernier pourtant, le 15 avril 2013, Jean-Luc Martinez, nouveau président de l’établissement, renonçait au projet en accord avec le ministère de la culture. La décision, très discrète, était alors justifiée par souci d’économie.

Un département pour les arts chrétiens : un vœu pieu ?
Le 7 janvier 2010, Nicolas Sarkozy exprimait son souhait de créer un département dédié « aux arts des chrétientés d’Orient, des empires byzantins et slaves » au Louvre. Enthousiaste, Henri Loyrette, alors président du musée, avait initié les démarches. En novembre 2010, l’idée d’un tel département était ainsi confirmée et les premières étapes de mise en place établies.

En effet, après la création d’un département entièrement consacré aux arts de l’Islam en 2003, une telle décision semblait justifiée. Alors que les expositions temporaires dédiées à l’art chrétien d’Orient bénéficient de succès, une section spécifique aurait sans doute enrichi les collections et bénéficié à l’universalité déclarée du musée.

Aussi, comme le souligne Isabelle de Gaulmyn, journaliste pour La Croix, sur son blog, cela aurait permis de compléter la section dédiée à la civilisation islamique. Sur les terres du Moyen-Orient, aujourd’hui dominée par l’Islam, une culture chrétienne demeure, car « les civilisations sont toujours le fruit de mélange », produit par de long siècles de cohabitation.

L’ouverture du 9ème département du Louvre n’aura pas lieu
Le musée le plus visité au monde a estimé que la création du neuvième département dédié aux arts chrétiens et byzantins n’était pour le moment pas prioritaire. Marie-Hélène Rutschowscaya, ancienne responsable de la section copte au Louvre et conservateur général honoraire du patrimoine, est revenue dans le journal La Croix sur cette décision, qu’elle juge inquiétante et prise trop rapidement.

Du côté des finances tout d’abord, elle explique que les difficultés économiques avaient été prises en compte. Le budget du département devait ainsi rester constant, sans embauche de personnel. Ce dernier devait être puisé dans les autres départements. L’espace, ensuite, était déjà trouvé dans l’aile Richelieu. De même, les pièces d’art chrétien oriental étant éparpillées entre les diffrentes collections, le nouveau département permettait de les rassembler dans un cadre plus cohérent, tant pour le public que pour les chercheurs.

Certes, l’art chrétien d’Orient recoupe plusieurs arts et plusieurs civilisations, rendant la mise en place du département ardue. Mais la même problématique s’était posée pour la constitution du département dédié aux arts de l’Islam en 2003 et n’avait pas empêché sa création.

Une décision inopportune
L’entérinement du projet intervient alors que la situation des chrétiens d’Orient est plus difficile que jamais. Le 10 avril dernier, Christine Boutin, présidente d’honneur du Parti Chrétien Démocrate, estimait dans un communiqué de presse que " renoncer à leur consacrer un département au Louvre, c’est insulter des peuples et une civilisation victimes de l’indifférence internationale. »

Actuellement, on assiste à une destruction massive du patrimoine culturel chrétien d’Orient, notamment en Syrie (cf Aleteia). Rendre hommage à la culture deux fois millénaires de ces peuples orientaux, dans un musée de renommée internationale, aurait été une belle façon de les soutenir.

Tags:
ArtsChrétiensChrétiens d'Orient
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
2
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
3
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
4
WEB2-LES-FRANGINES-YOUTUBE.jpg
Bérengère Dommaigné
« En quelques secondes, tu fais pleurer le monde », Les Frangines...
5
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
6
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
7
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement