Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 juillet |
Saint Ignace de Loyola
home iconActualités
line break icon

Pakistan : Enlevées, mariées de force et contraintes de devenir musulmanes

Eglises d'Asie

Eglises d'Asie - Publié le 14/04/14

Chaque année, plus de mille jeunes filles chrétiennes et hindoues sont enlevées, converties de force à l’islam et contraintes d’épouser un musulman, révèle le Mouvement pour la Solidarité et la Paix.

13/04/2014 

De l’Agence d’information des Missions étrangères de Paris (MEP),Eglises d’Asie :

Ce chiffre terrible et pourtant partiel d’un millier d’enlèvement de jeunes filles dont certaines n’ont que 12 ans est révélé par un nouveau rapport, paru le 7 avril dernier, du Mouvement pour la Solidarité et la Paix (MSP), un regroupement d’ONG, d’associations et d’organismes dont fait partie la Commission ‘Justice et Paix’ de la Conférence des évêques catholiques du Pakistan.

Selon ces dernières estimations, sur le millier de victimes concernées – dont le nombre augmente sensiblement chaque année –, 700 sont chrétiennes et 300 hindoues. Des chiffres qui sont très largement sous-évalués, poursuit le document du MSP, « un grand nombre de cas ne faisant pas l’objet de plaintes ».

Le rapport, intitulé « Mariages forcés et conversions forcées dans la communauté chrétienne du Pakistan », dénonce un scénario immuable : âgées de 12 à 25 ans, appartenant à des familles pauvres, les jeunes victimes sont séquestrées, converties à l’islam puis mariées de force à leur ravisseur ou à celui qui leur a été « réservé ».

Selon la Commission ‘Justice et Paix’, qui a participé à l’élaboration de ces statistiques, la plupart des jeunes filles chrétiennes enlevées viennent de familles pauvres de la province du Pendjab où se trouve la majorité des deux millions de chrétiens que compte le Pakistan.

La plupart du temps, les jeunes filles sont dans l’incapacité de se défendre face aux menaces des ravisseurs ou de la police qui tentent de les dissuader de porter plainte ou, lorsqu’elles comparaissent devant un tribunal, les forcent à se rétracter. Quant aux familles des victimes, si elles décident de porter l’affaire devant la justice, invariablement les ravisseurs portent plainte à leur tour, les accusant de s’opposer à la conversion ou au mariage spontanés de la jeune fille. De plus, seuls les rapts de mineures sont pris en compte, les femmes de plus de 18 ans étant censées être « consentantes ».

« La jeune fille peut subir des violences sexuelles, une prostitution forcée, des coups et des abus domestiques, voire même être victime de trafic des êtres humains », rapporte le document, étayé par de nombreux témoignages. (…)

 « Le phénomène est prouvé. Il est véritablement très préoccupant pour les chrétiens et les hindous, qui se sentent dans un état de grande insécurité et de grande vulnérabilité, confirme le P. James Channan, directeur du Peace Centre de Lahore, à l’agence Fides. Nous nous sommes occupés de plusieurs cas de mariages forcés : les jeunes filles appartiennent aux milieux les plus pauvres et souvent les riches propriétaires fonciers musulmans en profitent pour perpétrer ces abus. »

Le rapport, qui fournit également une explication du contexte historique et social du phénomène du rapt et de la conversion forcée à l’islam des jeunes filles chrétiennes et hindoues, conclut par l’absence totale au Pakistan « de garanties juridiques, politiques et procédurales en matière de sauvegarde des droits fondamentaux des minorités religieuses ».

Les résultats du rapport qui fait actuellement la Une des journaux pakistanais sont, cette année, accompagnés d’un appel du MSP à une prise de conscience générale. Des événements de sensibilisation de la population sont d’ores et déjà prévus, en collaboration avec la Commission ‘Justice et Paix’, au Pakistan mais aussi dans différentes régions du monde.

(eda/msb)

Tags:
enlevementIslammariages forcespakistan
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
2
ELDERLY MAN
Philip Kosloski
Ce psaume qui souligne avec justesse la beauté de la vieillesse
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
5
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
6
SCROVEGNI
Agnès Pinard Legry
Les splendides fresques de Giotto désormais au patrimoine mondial...
7
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement