Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 22 avril |
Saint Epipode
home iconÉglise
line break icon

Méditation du jour : Samedi, 5 ème semaine de Carême

seminaire st sulpice

Séminaire St Sulpice - Publié le 12/04/14

Chaque jour, tout au long du Carême, retrouvez sur Aleteia la retraite de carême en ligne du séminaire St Sulpice.

Évangile : Jn 11, 45-57
Quand Lazare fut sorti du tombeau, les nombreux Juifs, qui étaient venus entourer Marie et avaient donc vu ce que faisait Jésus, crurent en lui. Mais quelques-uns allèrent trouver les pharisiens pour leur raconter ce qu’il avait fait.
Les chefs des prêtres et les pharisiens convoquèrent donc le grand conseil ; ils disaient : « Qu’allons-nous faire ? Cet homme accomplit un grand nombre de signes. Si nous continuons à le laisser agir, tout le monde va croire en lui, et les Romains viendront détruire notre Lieu saint et notre nation. » Alors, l’un d’entre eux, Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit : « Vous n’y comprenez rien ; vous ne voyez pas quel est votre intérêt : il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple, et que l’ensemble de la nation ne périsse pas. »
Ce qu’il disait là ne venait pas de lui-même ; mais, comme il était grand prêtre cette année-là, il fut prophète en révélant que Jésus allait mourir pour la nation. Or, ce n’était pas seulement pour la nation, c’était afin de rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés.
A partir de ce jour-là, le grand conseil fut décidé à le faire mourir. C’est pourquoi Jésus ne circulait plus ouvertement parmi les Juifs ; il partit pour la région proche du désert, dans la ville d’Éphraïm où il séjourna avec ses disciples.
Or, la Pâque des Juifs approchait, et beaucoup montèrent de la campagne à Jérusalem pour se purifier avant la fête. Ils cherchaient Jésus et, dans le Temple, ils se disaient entre eux : « Qu’en pensez-vous ? Il ne viendra sûrement pas à la fête ! »
Les chefs des prêtres et les pharisiens avaient donné des ordres : quiconque saurait où il était devait le dénoncer, pour qu’on puisse l’arrêter.

Méditation du jour
Les textes de la liturgie de ce jour nous mettent en présence de deux épisodes, se repoussant mais pourtant s’ajustant. Dans la première lecture, c’est le Seigneur qui parle et fait la promesse de rassembler son peuple, pour n’en faire qu’un seul avec sa présence en son milieu. L’Évangile, nous introduit dans les coulisses où c’est décidé la passion et la mort du Seigneur. Le décret sort de manière cachée de la bouche du Grand –prêtre que l’évangéliste dit être un « prophète » ce jour-là. D’emblée les deux textes ne cadrent pas ensembles, mais en profondeur, c’est l’œuvre de la passion bienheureuse du Christ qui nous est donnée : par sa passion et sa mort le Christ vient « rassembler les enfants de Dieu dispersés » ! C’est cela même que le psaume chante : « Écoutez, nations, la parole du Seigneur ! Annoncez dans les îles lointaines : « Celui qui disperse Israël le rassemble, il le garde, comme un berger son troupeau. »
Oui, la liturgie de ce jour, alors qu’elle nous ouvre au temps douloureux de la passion, nous dispose déjà à la joie de Pâques !
Dans ce monde qui est le nôtre, multiples sont les décisions de faire mourir Dieu dans le cœur de l’homme, par de divers moyens ; en ces temps où les chrétiens eux-mêmes, au-devant des dérives du siècle et en face du « silence » apparent de Dieu, sont tentés de se résigner à la fatalité et d’entendre les discours du monde. Or c’est au cœur même de ces obscurités que Dieu vient rassembler son peuple ! Mais pas seulement son Église, mais tous les hommes où qu’ils soient et dans quelques conditions dans lesquelles ils se trouvent spirituellement ! Mais, ce Dieu, qui vient à la rencontre des hommes, n’est-ce pas, par nous qu’il vient à leur rencontre ? N’est-ce pas à nous qu’il a confié le soin de « veiller sur sa maison » ? Oui, le Seigneur nous envoie à la rencontre du monde où déjà il nous précède, et pour que le message de la rédemption soit annoncé, il faut qu’il y en ait qui marchent en tête de l’Église pour la conduire sur le chemin, il faut qu’il y en ait qui se donnent afin de soutenir leurs frères et sœurs par la prière dans la consécration de tout leur être ! Heureux, ceux et celles qui répondent généreusement à la convocation missionnaire de leur baptême ! Heureux ceux et celles qui se consacrent pour l’annonce de l’Évangile : tous, ils iront de clarté en clarté jusqu’à la ressemblance avec le Verbe de Dieu !

Parole de saint
Je n’ai d’autre secours que renaître à l’amour,
Et soumettre ma vie au souffle de l’Esprit.
Je n’ai d’autre secours que renaître à l’amour.
Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face

Axe d’effort
Se rendre disponible à la volonté de Dieu.

Prière pour les vocations
Dieu éternel et Tout-puissant, toi qui a envoyé l’Esprit pour l’annonce de l’Évangile, nous te prions :
Que l’Esprit suscite au cœur de ton Église des hommes et des femmes qui se voueront entièrement au service de la parole et de leur frères ;
Qu’il donne à chacun des baptisés de répondre généreusement à la mission de l’annonce de l’Évangile,
Par Jésus le Christ Notre Seigneur, Amen !
Tableau : Ivan Glazunov, Crucify Him (1994)

Rejoindre la retraite du séminaire St Sulpice

Tags:
Carême en ligneissy les moulineauxRetraite de Carême
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
2
Marzena Devoud
Prendre soin de son âme, les conseils de trois vieux moines
3
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
4
WEB2-SINAI-EGYPT-shutterstock_565478749.jpg
Agnès Pinard Legry
Égypte : un chrétien exécuté par l’État islamique dans le nord du...
5
Adalbert d'Esztergom
Caroline Becker
Une capsule temporelle retrouvée au sommet d’une cathédrale
6
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
C’est par nos blessures que Jésus choisit d’e...
7
WEB2-Romilly-la-Puthenaye-INCENDIE-SDIS27.jpg
Agnès Pinard Legry
L’église de Romilly-la-Puthenaye entièrement détruite par un ince...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement