Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 27 janvier |
Sainte Angèle Merici
Aleteia logo
Politique
separateurCreated with Sketch.

« Un de nous » au Parlement européen : respectez l’être humain !

ilocaa2rblga0gz1gyaqft1fjviva0ujbpn-s0vjnjfuwsi48p_ys_ognns7lbau2pqggpsjx_1jq4llx5plquqp7hxp.jpg

aleteia - publié le 11/04/14

Sous couvert de lutter contre la mortalité maternelle, le but de la politique de santé sexuelle et reproductive est de changer en profondeur la société des pays en développement, en réduisant leur fécondité. Il s’agit ni plus ni moins que d’exporter dans les pays pauvres le prétendu « modèle social occidental », majoritairement contraceptif, et abortif.
Mais cette politique a pour effet de casser la famille, cellule de base de toute société. Par le colonialisme, l’Occident a déjà en partie détruit les équilibres sociaux de ces peuples. L’Europe veut-elle se rendre coupable de néocolonialisme destructeur ? Est-ce cela l’idée européenne du développement ?

Ici aussi, nous demandons aux instances européennes de faire mieux, de renoncer à financer et à promouvoir l’avortement, et à s’engager dans une politique d’aide à un développement qui soit respectueux de ces sociétés et de la vie.
Que ce soit en matière de recherche, d’industrie ou de développement, aucun progrès véritable ne peut être fondé sur la négation, l’exploitation et la destruction de l’homme au commencement de son existence.

Conclusion : une proposition conforme au droit, simple et réaliste

Nous ne sommes pas seulement venus pour témoigner. L’Initiative Citoyenne « Un de Nous » ne s’achève pas aujourd’hui, au contraire, c’est aujourd’hui que commence le processus législatif d’initiative partagée.
Notre initiative place les institutions européennes non seulement devant leur responsab
ilité morale, mais aussi devant leur responsabilité démocratique.

Le mécanisme d’Initiative Citoyenne Européenne a été crée afin de partager, avec les citoyens européens, l’initiative législative européenne. Cet instrument vise à ouvrir l’Union européenne à la participation des citoyens, et à renforcer sa légitimité démocratique dont la faiblesse est si lourdement ressentie depuis tant d’années. Il est maintenant d’une importance vitale pour la crédibilité des institutions européennes que les attentes et espoirs qui sont liés à cet instrument ne soient pas déçus.

L’Initiative « Un de Nous » est non seulement celle qui a réuni le plus de soutien à travers l’Europe et qui est la plus représentative, mais elle est aussi la première à ce jour à contenir une proposition législative précise qui indique de façon concrète les modifications que nous souhaiterions voir apportées à la législation communautaire.
Lors de l’enregistrement officiel de l’Initiative, cette proposition législative a déjà fait l’objet d’un contrôle préalable par la Commission qui a vérifié et attesté qu’elle est pleinement conforme aux droits fondamentaux et aux valeurs de base tant qu’au droit primaire de l’Union Européenne.
De plus, cette proposition législative est simple et réaliste, et n’engendrera pas de dépenses supplémentaires au budget communautaire. Donc aucun obstacle pratique ou de fond ne peut justifier un refus de la Commission d’introduire une procédure législative basée sur le contenu de notre initiative. Nous attendons donc que la Commission européenne introduise notre proposition législative et la soumette à l’examen du Parlement et du Conseil, avec les modifications purement techniques qui peuvent être nécessaires, mais sans toucher à sa substance.
L’opportunité politique de la proposition législative est démontrée par le soutien populaire de deux millions de citoyens, et il n’appartient pas à la Commission de se prononcer sur ce point à ce stade de la procédure. La Commission n’est pas juge de l’opportunité politique d’une Initiative Citoyenne : c’est le peuple qui l’est, directement, dès lors que plus d’un millions de citoyens soutiennent une Initiative.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Tags:
Embryongregor puppinckun de nous
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement