Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Méditation du jour : Vendredi, 5 ème semaine de Carême

seminaire st sulpice
Partager

Chaque jour, tout au long du Carême, retrouvez sur Aleteia la retraite de carême en ligne du séminaire St Sulpice.

Évangile : Jn 10, 31-42
 Les Juifs allèrent de nouveau chercher des pierres pour lapider Jésus. Celui-ci prit la parole : « J’ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes de la part du Père. Pour laquelle voulez-vous me lapider ? » Les Juifs lui répondirent : « Ce n’est pas pour une œuvre bonne que nous voulons te lapider, c’est parce que tu blasphèmes : tu n’es qu’un homme, et tu prétends être Dieu. » Jésus leur répliqua : « Il est écrit dans votre Loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux. Donc, ceux à qui la parole de Dieu s’adressait, la Loi les appelle des dieux ; et l’Écriture ne peut pas être abolie. Or, celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde, vous lui dites : ‘Tu blasphèmes’, parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu. Si je n’accomplis pas les œuvres de mon Père, continuez à ne pas me croire. Mais si je les accomplis, quand bien même vous refuseriez de me croire, croyez les œuvres. Ainsi vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père. » Les Juifs cherchaient de nouveau à l’arrêter, mais il leur échappa. Il repartit pour la Transjordanie, à l’endroit où Jean avait commencé à baptiser. Et il y demeura. Beaucoup vinrent à lui en déclarant : « Jean n’a pas accompli de signe ; mais tout ce qu’il a dit au sujet de celui-ci était vrai. » Et à cet endroit beaucoup crurent en lui.
(Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris )

Méditation du jour
Jésus est pris à parti. Il fait face. Est-ce à cause de mes œuvres, qui sont signes de Dieu sur terre et qui sont bonnes en elles-mêmes que vous me persécutez ? Il est incompris, en effet Dieu ne se plie pas à nos schémas, à nos volontés. Ses pensées ne sont pas nos pensées. Il nous décentre, c’est à nous de ressembler à lui et non l’inverse. Il est le centre.
Jésus répond à l’agression par ses œuvres et par la proclamation de la vérité, « Je suis le Fils de Dieu » et ses œuvres le prouvent.
Puis voyant qu’il ne touche pas les cœurs de ses persécuteurs, Jésus ne force pas la foi, Jésus ne réclame pas une foule de défenseurs armés, Jésus ne fait pas intervenir les armées célestes. Non, Jésus s’enfuit. Car son heure n’est pas encore venue.
Après avoir présenté le royaume, par ses bonnes œuvres et par sa parole, le Christ nous laisse choisir. « Je mets aujourd’hui devant toi la vie et le bonheur, la mort et le malheur » (Dt 30, 15). A nous de le suivre, pour vivre pleinement. A l’exemple de ceux vienne à lui en Transjordanie recevoir le baptême.
Merci Seigneur pour la grâce de la foi, merci de nous faire réaliser de bonnes œuvres, merci d’accueillir nos conversions et de nous faire entrer dans le Royaume que ton baptême nous promet.
Jésus j’ai confiance en toi !
 
Parole de saint
« Il n’y a pas d’Église sans la Croix, il n’y a ni sacrifice ni sanctification sans la Croix »
Bienheureux Jerzy Popiełuszko, prêtre et martyr.
 
Axe d’effort
A l’exemple de St Stanislas et de la Pologne sachons être « Semper fideles » malgré les difficultés de tout ordre.
Sachons être libres face aux systèmes et aux institutions. Sachons pardonner en allant au-delà des conventions, ayons un geste, une parole de salut pour le pécheur. Tout en dénonçant clairement le péché, pour indiquer la voie étroite qui mène au Salut.
Qu’a l’exemple de notre Seigneur nous demandions « que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre »(Jn 8,7), et tant pis si cela choque le pouvoir ou la morale des « braves gens », car «c’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de conversion » (Lc 14,7).
Puisse le sang du martyr nous fortifier dans la charité. (Biographie de St. Stanislas)
 
Prière pour les vocations
Pour les consacrés : Seigneur nous te prions et te rendons grâce pour ceux et celles qui témoigne de la bonté de Dieu, en ce consacrant aux bonnes œuvres.
Esprit Saint, augmente en nous le zèle charitable et nous te prions pour les vocations religieuses apostoliques.
Et moi que fais-je pour le service de mon prochain ? Dieu ne m’appelle t-il pas à me consacrer à Lui ?
M. L.

Rejoindre la retraite de carême du séminaire St Sulpice

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]