Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 23 avril |
Saint Georges
home iconActualités
line break icon

Bangladesh : les vraies victimes de la mode

DR

La rédaction d'Aleteia - Peuples Solidaires - 20minutes - Publié le 10/04/14

Le 24 avril 2013, les 8 étages du Rana Plaza s'écroulaient, emportant avec eux des milliers de vies. Un an après la tragédie, rien n'a changé.

10/04/14

Le 24 avril 2013, au Bangladesh, en banlieue de la capitale, le Rana Plaza s’effondrait. L’immeuble de huit étages était connu pour ses ateliers de confection. La catastrophe faisait ce jour-là 1135 morts et des milliers de blessés. Le drame a majoritairement touché des femmes, petites mains de l’industrie textile du pays et payées seulement 38 dollars par mois (cf Aleteia). Parmi les décombres, et au milieu des corps sans vie, on pouvait voir les étiquettes reconnaissables de marques de vêtements bien connues en Occident.

Pour fêter le bien triste anniversaire, l’ONG Peuples solidaires et le Collectif Éthique sur l’étiquette se sont mobilisés à Paris lundi 7 avril dernier, dans le quartier des halles, pour un défilé de mode symbolique. L’opération avait pour nom « les vraies victimes de la mode ». Á cette occasion, les  modèles étaient habillés de façon un peu particulière. Des tâches de sang ornaient leurs vêtements. L’objectif ? Attirer l’attention des grandes marques et informer sur les conditions de travail très précaires de l’industrie textile au Bangladesh.

En décembre dernier, un fonds de soutien a été mis en place pour dédommager les victimes et payer leurs frais de santé. Le but est d’atteindre la somme des 40 millions de dollars nécessaires. Plusieurs marques y ont déjà contribué, permettant d’atteindre pour le moment les 7 millions de dollars. Néanmoins, de nombreuses multinationales continuent de nier leur responsabilité face aux conditions d’esclavage auxquelles sont soumis les travailleurs locaux, se déchargeant sur les sous-traitants.

Depuis l’année dernière, rien n’a changé au Bangladesh, deuxième exportateur mondial de textile. Les allures infernales se poursuivent et les usines de fabrication sont bien loin de respecter les normes de sécurité. La concurrence internationale est rude et la consommation occidentale sans limite.  

Mardi 8 avril, France 5 diffusait l’enquête reportage d’Anne Gintzburger, intitulée « Les damnés du low-cost ». La réalisatrice s’est rendue dans la région de Dacca, capitale du Bangladesh, pour comprendre les causes d’une telle tragédie.  

ANNE RACONTE LES DAMNÉES DU LOW COSTpar latelelibre

G.B.

Tags:
bangladeshesclavage modernemondialisation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Marzena Devoud
Prendre soin de son âme, les conseils de trois vieux moines
2
POPE FRANCIS
I.Media
Le pape François lance un marathon de prière pour en finir avec l...
3
WEB2-SINAI-EGYPT-shutterstock_565478749.jpg
Agnès Pinard Legry
Égypte : un chrétien exécuté par l’État islamique dans le nord du...
4
Adalbert d'Esztergom
Caroline Becker
Une capsule temporelle retrouvée au sommet d’une cathédrale
5
Agnès Pinard Legry
Exacerbé par le Covid-19, l’inquiétant recul de la liberté ...
6
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
7
WEB2-DOSES-VACCIN-AFP-080_HL_FSCHEIBER_1387543.jpg
Jesús Colina
L’Église boycotte-t-elle vraiment les campagnes de vaccination ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement