Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 24 octobre |
Saint Florentin
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Mgr Zakaria : « Les extrémistes islamiques évacuent leur haine contre les chrétiens égyptiens »

aleteia ar

Ary Waldir Ramos Díaz - aleteia - Publié le 09/04/14

L’évêque des coptes de Louxor témoigne de la violence que subissent les minorités religieuses en Egypte.

09/04/14

Le pape François a déjà appelé en de nombreuses occasions à prier et à agir pour les chrétiens persécutés en raison de leur foi partout dans le monde, afin d’améliorer les conditions de vie de nos frères oppressés. Les églises catholiques orientales dans les pays à majorité musulmane souffrent également de cette violence sectaire. 

Aleteia a rencontré monseigneur Joannes Zakaria, évêque des coptes de Louxor en Égypte. Les chrétiens prient et jeûnent pour la paix dans le pays. L’Eglise locale défend la vie, qu’il s’agisse de musulmans ou de personnes d’autres religions, et est engagée avec ferveur contre la peine de mort.

Monseigneur Zakaria, pourquoi les groupes extrémistes islamistes s’acharnent-ils sur la communauté catholique ?
Mgr Zakaria : Les extrémistes islamiques évacuent leur haine contre les chrétiens égyptiens – catholiques, orthodoxes et protestants – parce qu’ils accusent les chrétiens du pays d’être contre la loi islamique et le gouvernement des Frères Musulmans. Ils les accusent également de soutenir l’armée égyptienne et d’inciter l’échec du président Mohamed Morsi.
Certains extrémistes, en Égypte ainsi que partout dans le monde islamique, considèrent les chrétiens comme étant des infidèles qui doivent se convertir à l’islam : ils doivent soit abandonner le pays, soit rendre hommage, soit mourir.

D’un autre côté, la cour de Minya est en train de décider du sort de 529 personnes qui encourent la peine de mort parce qu’ils soutenaient les Frères Musulmans. Quelle est la position de l’Eglise locale sur la situation de ces prisonniers, qui courent le risque d’être exécutés ?
Mgr Zakaria : Il s’agit d’un jugement de première instance et non pas d’un jugement définitif. Il est possible qu’ils soient jugés une deuxième fois, peut être même une troisième fois. On compte 529 condamnés à mort, mais il y en a 149 en prison.
La position de l’Eglise locale et la même que celle de l’Eglise universelle. L’Eglise est toujours contre la peine de mort. Du point de vue de la conscience chrétienne, la peine capitale n’est pas la meilleure façon pour résoudre le problème de la criminalité et de la présence des impies dans le monde. Les pays développés traitent les criminels avec des programmes éducatifs pour les aider dans la vie. Ils les aident à revenir à une éventuelle normalité.

Quelle est la situation actuelle en Egypte ? Comment influe-t-elle sur la vie quotidienne de la communauté catholique ainsi que sur la paix dans le pays en général ?
Mgr Zakaria : La situation actuelle n’est pas bonne. Il y a, partout en Egypte, des actes de grande violence, des vols, des émeutes, des actes de vandalisme et des manifestations contre les chrétiens, contre le gouvernement, l’armée et les forces de l’ordre. Cette tragique situation progresse depuis ces trois dernières années, mais nous essayons d’agir avec prudence et de ne pas nous exposer à ces dangers bel et bien présents.
La communauté catholique est en train de vivre un moment de prière intense et de jeûne. Ces actions renforcent l’espérance des fidèles, qui demandent au Dieu de la paix de faire revenir la vraie paix en Egypte et partout dans le monde.
Plusieurs réunions dans différentes paroisses ont également été organisées, afin de discuter de la façon de vivre pacifiquement ensemble, chrétiens et musulmans, et de la manière de collaborer pour le bien de la société égyptienne et pour un futur meilleur. Dans les écoles catholiques, les responsables cherchent à apprendre aux étudiants et aux enfants à vivre ensemble en paix et en harmonie.

A la fin de l’interview, l’évêque a demandé que l’on prie pour lui et pour toute communauté du diocèse.

Tony Assaf de l’édition arabe et Ary Waldir Ramos Diaz de l’édition espagnole d’Aleteia ont collaboré pour réaliser cette interview.

Traduit de l’édition italienne d’Aleteia par Mathilde Dehestru.

Tags:
coptespersécutions
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
JOHN PAUL II
Marzena Devoud
Le jour le plus heureux de la vie de Jean Paul II
2
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
3
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
4
WEB2-MISSEL-FORMATION-ABBENICO.jpg
Agnès Pinard Legry
Les prêtres se préparent à un grand changement
5
La rédaction d'Aleteia
[VIDEO] Un jeune enfant handicapé monte au côté du Pape au début ...
6
Portrait of Isabelle Guizard
Marzena Devoud
Isabelle a mis des couleurs sur le deuil de son bébé
7
BENEDYKT XVI O KAPŁAŃSTWIE
Camille Dalmas
L’émouvante lettre envoyée par Benoît XVI pour le décès de son me...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement