Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 21 avril |
Saint Anselme de Cantorbéry
home iconÉglise
line break icon

Les catholiques adorent-ils Marie ?

© Philippe LISSAC / GODONG

La rédaction d'Aleteia - aleteia - Publié le 09/04/14

Dans la piété catholique, Marie est la Mère de Jésus et, à ce titre, mérite un culte particulier. Mais l’adoration est réservée à Dieu seul. En fait, nous adorons Dieu et nous vénérons la Sainte Vierge, mère de Dieu.

09/04/14

L’Eglise enseigne que le culte de l’adoration est réservé à Dieu seul. Bien que les catholiques n’adorent pas Marie, la bienheureuse Vierge est légitimement honorée dans l’Eglise sous le titre de Mère de Notre-Seigneur Jésus-Christ (article de foi, défini par le Concile d’Ephèse) et de fidèle servante de Dieu.

Les catholiques distinguent différents types de cultes, dont l’un, spécifique, réservé  à Notre-Dame. Le concile Vatican II exhorte vivement les fidèles à exprimer concrètement cette vénération envers la Mère de Dieu, tout en avertissant à la fois contre tous excès contre la vérité  et une « étroitesse d’esprit injustifiée », quand la dignité unique de la Mère de Dieu est en cause.

L’Eglise catholique fait la distinction entre trois types de vénération : "latria" (latrie, culte d’adoration qui n’est rendu qu’à Dieu seul), "dulia" (dulie, honneur réservé aux saints et anges du Ciel) et l’ « hiperdulia" (hyperdulie, culte particulier réservé à la seule Bienheureuse Vierge). Entre le culte de latrie et  celui de dulie, il existe une différence de nature : « Dulie» et «latrie» sont aussi distantss que la créature du Créateur.

Le Concile Vatican II  l’affirme clairement : « aucune créature en effet ne peut jamais être mise sur le même pied que le Verbe incarné et rédempteur ».  (LG 62). Cette déclaration vaut également pour la Mère de Dieu : « Ce rôle subordonné de Marie, l’Église le professe sans hésitation » (LG 62).

Bien que le Concile invite à un juste culte envers Marie, vivement encouragé parmi les fidèles, il avertit de s’abstenir de tout excès  et  « exhorte vivement les théologiens et ceux qui portent la Parole de Dieu à s’abstenir avec le plus grand soin, quand la dignité unique de la Mère de Dieu est en cause, à la fois de tout excès contraire à la vérité et non moins d’une étroitesse injustifiée.  L’application à la Sainte Écriture, aux écrits des Pères et des docteurs, à l’étude des liturgies de l’Église, sous la conduite du magistère, doit leur faire mettre dans une juste lumière le rôle et les privilèges de la bienheureuse Vierge, lesquels sont toujours orientés vers le Christ, source de toute vérité, sainteté et piété. Qu’ils se gardent …de toute parole ou de tout geste susceptibles d’induire en erreur (sur la véritable doctrine de l’Église) soit nos frères séparés, soit toute autre » (LG 67).

Par conséquent, l’Église catholique n’encourage pas un culte d’adoration de Marie. Les éventuels excès parmi les fidèles sont contraires à l’enseignement explicite de l’Église et ne représentent pas une juste pratique catholique. Nombre de protestants, par une certaine réaction contre quelques dévotions exagérées diffuses dans la piété catholique, ont tendance à ignorer complètement Marie.

D’autre part, concernant le culte envers Notre-Dame, l’Eglise catholique suit la tendance des Saintes Ecritures.  Nous en trouvons un exemple dans Luc 1, 28.30: "L’ange entra et lui dit : « Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi; bénis sois-tu entre toutes les femmes. (…) Et l’ange lui dit: Sois sans crainte, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu ».

Un autre exemple dans Luc 1, 41-45: «  Et il advint, dès qu’Elisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l’enfant tressaillit dans son sein et Elisabeth fut remplie de l’Esprit Saint Alors elle poussa un grand cri et dit : bénie es-tu entre les femmes et béni le fruit de ton sein.  Et comment m’est-t-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur  Car, vois-tu, dès l’instant où la salutation a frappé mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en mon sein. Oui, bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur

  • 1
  • 2
Tags:
CatholiqueFoiPrièreVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
2
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
3
WEB2-LES-FRANGINES-YOUTUBE.jpg
Bérengère Dommaigné
« En quelques secondes, tu fais pleurer le monde », Les Frangines...
4
Marzena Devoud
Prendre soin de son âme, les conseils de trois vieux moines
5
WEB2-SINAI-EGYPT-shutterstock_565478749.jpg
Agnès Pinard Legry
Égypte : un chrétien exécuté par l’État islamique dans le nord du...
6
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
C’est par nos blessures que Jésus choisit d’e...
7
WEB2-Romilly-la-Puthenaye-INCENDIE-SDIS27.jpg
Agnès Pinard Legry
L’église de Romilly-la-Puthenaye entièrement détruite par un ince...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement