Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 24 septembre |
Saint Silouane
home iconActualités
line break icon

Inde : l’archevêque de Bangalore au cœur d’une violente polémique

Eglises d'asie

Eglises d'Asie - Publié le 08/04/14

Au lendemain de l’arrestation de deux prêtres pour l’assassinat du recteur du séminaire pontifical Saint-Pierre, Mgr Bernard Moras, accusé de conspiration contre les prêtres kannada, souhaite « calmer les esprits ».

08/04/2014

L’annonce, le 21 mars dernier, de l’arrestation de deux prêtres et d’un ancien séminariste, pour avoir « avoué », selon la police, le meurtre du Père K. J. Thomas, recteur du séminaire pontifical Saint-Pierre (Saint Peter’s Institute) de Bangalore,  le 31 mars 2013, a soulevé la polémique.

Mgr Bernard Moras, archevêque de Bangalore, qui, dès le lendemain des faits, il y a maintenant un peu plus d’un an  avait demandé à ce que « lumière soit faite quoi qu’il en coûte » sur les raisons de cet assassinat, doit affronter aujourd’hui les critiques de ceux qui l’accusent d’être au cœur d’un « complot contre l’Eglise du Kannada ».

Depuis le meurtre du P. Thomas, une rumeur court selon laquelle celui-ci serait lié aux rivalités opposant différentes factions présentes au sein du séminaire. Rumeur à laquelle ont donné corps les enquêteurs en orientant leurs investigations sur une querelle interne au séminaire, provoquant une vive réaction des cercles nationalistes pro-kannada qui sont allés jusqu’à demander la démission de Mgr Moras.

Le 5 avril dernier, Mgr Romas a tenté de se disculper de ces différentes accusations et de « d’apaiser les esprits » dans une affaire grave qui « concerne l’Eglise tout entière ».

La rédaction d’Eglises d’Asiea traduit le document diffusé par Mgr RomasEn voici un large extrait :

«  (…) Aujourd’hui, 5 avril, je me suis rendu avec le P. Archibald Gonsalves, supérieur provincial de l’Ordre des Carmes (OCD) ainsi que trois de ses prêtres, à la prison centrale, afin de rencontrer le P. William Patrick et le P. Elias. Nous étions aussi profondément attristés et malheureux qu’ils l’étaient. Ce qu’il leur arrive est réellement un grand malheur.

Je suis accusé par des membres du clergé et des fidèles d’avoir en tant qu’archevêque usé de mon pouvoir pour faire arrêter ces prêtres, et d’avoir essayé de me venger de ceux qui luttent pour la cause du Kannada. Cette accusation est totalement fausse et sans fondements.

Je voudrais que tout soit bien clair pour toutes les personnes concernées, spécialement les prêtres, les religieux et les fidèles laïcs : en tant que directeur du Conseil des évêques, j’avais demandé une enquête en urgence sur le meurtre du P. K.J Thomas. En aucun cas, je n’ai été impliqué, directement ou non, dans l’arrestation de qui que ce soit, et encore moins de prêtres.

Je n’ai jamais voulu, à aucun moment que des personnes innocentes soient accusées. Je m’attends bien plus à souffrir qu’à prendre une quelconque revanche…

Que Dieu juge ceux qui m’accusent faussement et injustement, trompant ainsi la foule des croyants et la communauté tout ensemble (…) Je souhaite appeler tous les prêtres, religieux et fidèles à garder leur calme et à prier avec ferveur pour que les personnes responsables du meurtre du P. K. J. Thomas soient interpellées et condamnées. Aucune personne innocente ne doit être blessée ni sanctionnée. Je veux que la Vérité soit dévoilée dans l’intérêt de l’Eglise, du séminaire et de l’archidiocèse. Que la Lumière jaillisse et qu’elle puisse nous rendre libres ! (…)»

Note : Le Saint Peter’s Institute, séminaire pontifical depuis 1962, a été fondé en 1778 par les Pères des Missions Etrangères de Paris (MEP) pour former le clergé diocésain du quart sud-est de l’Inde. Installé à l’origine à Pondichéry, il a été déplacé en 1934 à Bangalore, au Karnataka, et placé sous l’autorité de l’archevêque de Bangalore (Mgr Bernard Moras en est aujourd’hui le chancelier).

I.C

Tags:
seminaire
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
4
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
5
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
6
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
7
WEB2-FAMILLE-LEFEVRE-YOUTUBE.jpg
Agnès Pinard Legry
Le premier single de la famille Lefèvre enfin disponible
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement