Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 10 avril |
Saint Fulbert
home iconActualités
line break icon

Cameroun : sans nouvelles des ravisseurs des trois missionnaires

BOKO HARAM / AFP

Isabelle Cousturié - Publié le 08/04/14

La secte Boko Haram est fortement soupçonnée dans l’enlèvement des deux prêtres italiens et de la sœur canadienne enlevés le 5 avril dernier.

08/04/2014

Les jours passent mais toujours aucune nouvelle des ravisseurs des deux prêtres italiens et de la religieuses canadienne enlevés samedi dernier dans l’extrême nord du pays.  « Jusqu’ici, aucune demande n’a été faite… Nous sommes en contact avec les autorités qui font leur possible pour retrouver les religieux », déclarent des sources de l’Eglise au Cameroun à l’Agence Fides.

Les deux prêtres du diocèse de Vicence, en Italie, Gianantonio Allegri et Giampaolo Marta et  la religieuse québécoise, Gilberte Bussière, ont été enlevés par des hommes armés non identifiés dans la nuit du 4 au 5 avril dans le Diocèse de Maroua-Mokolo, au nord Cameroun (cf. Aleteia). Les enquêtes sont en cours, rassurent les autorités camerounaises. Depuis le 5 février, avec le concours avec la contribution des services de renseignements et de la population, elles ratissent la région, frontalière avec le Nigéria, où sont implantés les rebelles du groupe islamiste nigérian Boko Haram, les premiers visés dans ce triple enlèvement.

Vue la proximité de la zone de l’enlèvement par rapport à la frontière nigériane, « les soupçons portés contre le groupe se renforcent », ainsi que sur « de probables complicités locales » qui « auraient permis aux ravisseurs d’échapper aux divers contrôles », rapportent à ce propos les sources de Fides qui ont préféré garder l’anonymat pour raisons de sécurité.

En un peu plus d’un an, la secte islamiste, connue pour essayer de faire de la région nord du Cameroun sa base de repli, a déjà enlevé une dizaine d’Occidentaux, d’abord la famille Fournier en février  2013, puis le père Georges Vandenbeusch en novembre dernier,  tous relâchés quelques mois plus tard. La secte négocierait au plus fort la libération de ses otages par un échange de prisonniers, mais aussi par d’importantes sommes d’argent, selon certaines sources recueillies par RFI.

L’Etat camerounais a fait savoir à la communauté catholique de Maroua-Mokolo, qu’il ferait tout son possible pour retrouver les religieux (cf. Cameroon.info).

Tags:
boko haramCamerounmissionnaireterrorisme
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
2
Mathilde de Robien
Semaine sainte, euthanasie, gouvernance… ce qu’il faut rete...
3
Jesus Christ
Edifa
Jésus avait-il le sens de l’humour ?
4
Attentat Indonésie
Agnès Pinard Legry
Attaque de la cathédrale de Makassar : le geste héroïque de Kosma...
5
Mathilde de Robien
Glorious, Jubilate Pop Louange, Emmanuel : leur chant de Pâques 2...
6
Agnès Pinard Legry
Une proposition de loi sur l’euthanasie, ultime ligne rouge éthiq...
7
WOMAN TAKING TIME
Cecilia Pigg
Les six étapes d’une carmélite méconnue pour trouver la paix inté...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement