Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 11 avril |
Saint Stanislas
home iconActualités
line break icon

Le Pape François a reçu celui qui défie l’Amérique

Carol Glatz - Catholic News Service - Publié le 03/04/14

Steve Green, président de Hobby Lobby, l'entreprise qui a déposé un recours devant la Cour Suprême, a rencontré le Pape à Rome.

03/04/2014

La famille Green, qui gère la société Hobby Lobby aux États-Unis, a déposé le 25 mars dernier un recours devant la cour Suprême à Washington pour être exempté de payer les frais de l'assurance santé remboursant les pilules abortives. Elle a été reçue par le pape, à l’occasion de l’exposition sur la Bible. Carol Glatz, de Catholic News, livre les déclarations de Steve Green, président de la Société.

Steve Green, président de Hobby Lobby Stores, basée à Oklahoma City a rencontré le pape en audience privée au Vatican 31 Mars avec 15 membres de sa famille. Lorsqu'il lui a été demandé si le Pape avait donné des mots d’encouragement à sa famille, Steve Green, qui est de confession baptiste, a répondu : « le pape a mentionné que la question était importante pour les catholiques. » « Le cabinet que nous avons engagés pour nous défendre a beaucoup de connexions dans le monde catholique, et il le connaissait » dit Green à propos du Pape, ajoutant qu’il avait également « demandé quand la décision allait être rendue ».

Le 1er avril, Steve Green avait déclaré au Catholic News Service qu'il avait parlé au Pape du refus de son entreprise familiale de payer toute la couverture contraceptive que l'Affordable Care Act exige. Cette société, comme un certain nombre d'organisations religieuses, demande en effet une exemption pour motifs religieux. […]

Le président américain Barack Obama a quant à lui rencontré séparément le Pape et le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'Etat du Vatican, lors de sa visite au Vatican le 27 mars. Le Vatican a déclaré qu'avaient été abordées lors de ces réunions « les questions présentant un intérêt particulier pour l'église aux États-Unis, tels que l'exercice du droit à la liberté religieuse, à la vie, à l'objection de conscience ainsi que la question de la réforme de l’immigration ».

Steve Green dit avoir remercié le Pape « pour avoir eu avec notre président une discussion sur ​​la liberté religieuse et l'importance de celle-ci. » Il confie avoir dit au pape François : « nous nous sommes sentis obligés de déposer un recours ». […] Steve Green a déclaré : « nous avons, dans notre famille, une foi très forte et si vous regardez la charte de notre entreprise, notre but est d'exploiter notre entreprise selon les principes bibliques parce que nous croyons que cette entreprise est de Dieu, que nous sommes ses intendants et que nous sommes appelés à opérer selon les principes qu'il nous a donné dans sa parole. »

«Nous croyons que ces principes aident à faire prospérer l'entreprise et lorsque notre gouvernement nous a demandé de rembourser des médicaments abortifs, c’était justement à l’encontre de nos principes, donc la seule option que nous avions était de poursuivre le gouvernement » a t-il dit .

La famille Green se trouvait au Vatican à l'occasion de l'ouverture d’une exposition sur la Bible (du 2 avril au 22 juin) parrainée par les Musées et la Bibliothèque du Vatican ainsi que par l’American Bible Society, qui propose près de 200 textes bibliques rares et des parties de certaines collections, y compris celle de la famille Green, qui compte de plus de 40000 antiquités bibliques.

Traduit du site Catholic News par Paul Monin

Tags:
États-UnisPape Françoisrome
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement